Mathieu Michel veut baisser à 6% la TVA sur le matériel informatique des écoles

Info | Le secrétaire d'État fédéral à la Digitalisation, Mathieu Michel, a plaidé mercredi pour un abaissement à 6% de la TVA sur le matériel pédagogique informatique acquis par les écoles, après la publication d'une enquête de la Ligue des Familles sur la hausse du coût de la rentrée scolaire.

De Belga

Partager cet article

L'informatique est l'un des postes qui viendront le plus grever le coût moyen de la prochaine rentrée scolaire, selon l'enquête de la Ligue. Les écoles sont en effet de plus en plus nombreuses à demander que leurs élèves soient équipés. Si cette demande ne peut être que facultative, dans la pratique, des écoles secondaires imposent l'achat de matériel informatique. Et même lorsque l'achat d'un ordinateur est facultatif, il est difficile pour un parent d'envoyer son enfant à l'école sans qu'il dispose du même matériel que ses camarades de classe, expose la Ligue.

Pour Mathieu Michel, la Belgique, qui a régressé dans le dernier classement européen des pays en matière d'efforts de numérisation ("DESI"), passant de la 12e à la 16e place en un an, doit améliorer la digitalisation de son territoire ainsi que son niveau de diplomation en technologies de l'information et de la communication (TIC), mais il ne faudrait pas que cette digitalisation repose sur les parents, a-t-il souligné auprès de l'agence Belga.

Pour générer une dynamique de soutien aux pouvoirs organisateurs (PO), il propose d'abaisser la TVA à 6% sur l'acquisition de matériel pédagogique par les écoles. Cette baisse concernerait tant le hardware que le software, et aiderait aussi les écosystèmes à développer des logiciels pédagogiques.

Le secrétaire d'État MR réitère en outre son plaidoyer pour un accès numérique universel, qui immuniserait dans la comptabilité des données internet consommées celles qui le sont pour des contenus éducatifs et pédagogiques ou de services publics.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top