Magnus Sheffield domine le chrono et fait coup double dans la 2e étape du Tour du Danemark

Cyclisme | Magnus Sheffield (INEOS Grenadiers) a remporté la 2e étape du Tour du Danemark cycliste (2.Pro) disputée sous la forme d'un contre-la-montre de 12,2 km entre Assens et Enkeltstart mercredi. L'Américain, désormais leader au général, a devancé de trois secondes le Danois Mattias Skjelmose Jensen (Trek-Segafredo) et de six le Français Christophe Laporte (Jumbo-Visma).

De Belga

Partager cet article

Le top 5 du jour, qui est aussi celui du général avec les mêmes écarts, est complété par le Britannique Geraint Thomas (INEOS Grenadiers/0:15) et le Danois Soren Kragh Andersen (DSM/0:15).

Le Danois de 21 ans Skjelmose Jensen, qui a récemment prolongé de deux ans son contrat chez Trek-Segafredo jusqu'en 2024, a signé le premier temps de référence en bouclant le parcours en 13:38.

Un autre espoir du cyclisme mondial est venu bousculer la hiérarchie. En effet, Magnus Sheffield a battu la marque de Skjelmose Jensen de 3 secondes. Le natif de Pittsford, dans l'État de New York, a remporté sa troisième victoire chez les professionnels après une étape du Tour d'Andalousie et la Flèche Brabançonne cette saison.

Sheffield profite de ce succès pour déposséder le Néerlandais Olav Kooij (Jumbo-Visma), leader après sa victoire dans l'étape inaugurale, de son maillot de leader.

Premier Belge, Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) a pris la neuvième place du jour à 24 secondes et est 8e du général.

La 3e étape longue de 239,3 km conduira le peloton de Otterup à Herning jeudi. Cette 32e édition du Tour du Danemark, qui a vu la rentrée en compétition du Colombien Egan Bernal, sept mois après son grave accident à l'entraînement, s'achève samedi à Vejle. L'édition 2021 a été remportée par Remco Evenepoel, au départ du Tour d'Espagne vendredi à Utrecht

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top