Adem Zorgane sera-t-il encore un Zèbre à la fin du mois ?

Jupiler Pro League |

Le début de saison de Charleroi est mitigé mais un homme montre qu’il est lui en forme : Adem Zorgane. Révélation des Zèbres l’an dernier, on l’annonçait sur le départ. Pourtant l’Algérien est toujours là. Jusque quand ?

De Pickx

Partager cet article

Il y a un an, Charleroi s’était fixé comme objectif de décrocher une qualification européenne. Avec Edward Still comme entraineur, les Zèbres avaient réalisé une bonne saison – quoi qu’un peu inconstante par moments – mais n’avaient pas réussi à obtenir de ticket pour la Conference League en terminant troisième des Europe Playoffs.

La saison des Carolorégiens avait aussi permis de mettre en valeur quelques joueurs. On pense à Vakoun Bayo, vendu pour près de 6 millions à Watford, Anass Zaroury, mais aussi Adem Zorgane. Acheté en juillet 2021 pour 2 millions à Paradou, le médian algérien s’est rapidement fondu dans l’effectif zébré pour en devenir un des pions importants. Sa cote a explosé en quelques mois, et son nom a été inscrit dans les fiches de plusieurs recruteurs. Mais le fils de l’ancien international Malik Zorgane est pourtant toujours à Charleroi, avec un contrat prolongé jusqu’en 2027.

L’Europe ou rien

Début juillet, on pensait que Zorgane serait l’autre grosse sortie du mercato de Charleroi. Pourtant, à la reprise de la Jupiler Pro League, et après quatre journées, l’Algérien est toujours là. L’intérêt autour du médian semblait pourtant important, avec des clubs de France, d’Angleterre et de Turquie qui gardaient un œil sur lui.

L’une des raisons, c’est peut-être que le Carolo ne veut pas absolument partir. Désireux de confirmer son excellente saison 2021-2022 (3 buts et 6 assists en 37 matchs), Zorgane se voit bien rester encore une année dans le Hainaut. Pour le déloger, il a mis une condition : « Si je pars cette année ou la suivante, je veux rejoindre un club qui joue la Coupe d’Europe. » Raison pour laquelle l’intérêt de l’Olympique Lyonnais n’a pas débouché sur un transfert.

Déjà en forme

En tout cas, Adem Zorgane n’apparait pas comme perturbé par rapport à ces rumeurs de transferts le concernant. Le mercato se termine le 6 septembre, mais le médian a bien la tête à Charleroi. Sur ce début de saison, il est sans nul doute l’homme en forme des Zèbres, avec déjà 2 assists au compteur. Son replacement en tant que milieu défensif lui convient bien et il pourrait prendre une nouvelle dimension dans ce rôle.

Ce dimanche, les Carolos affrontent Zulte-Waregem (16h). Il est important pour Edward Still et ses hommes de confirmer afin d’éviter de vivre un début de saison trop en dents de scie. Les hommes de Mbaye Leye ne sont pas en grande forme (1 victoire, 1 partage, 2 défaites) et il faut en profiter. C’est aussi une nouvelle occasion pour Zorgane de briller et montrer qu’il peut être le leader technique de son équipe cette année.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment la rencontre entre Zulte-Waregem et le Sporting Charleroi ce dimanche 21 août à 16h, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top