Goffin, Bergs, Geerts, Gillé et Vliegen dans la présélection belge pour la Coupe Davis

Sports | Le capitaine belge de Coupe Davis Johan Van Herck a dévoilé lundi une présélection de cinq joueurs pour la phase de groupes de la Coupe Davis, qui aura lieu du 13 au 17 septembre. Cette présélection se compose des cinq joueurs les plus haut classés au classement ATP de simple et de double, à savoir David Goffin (ATP 62), Zizou Bergs (ATP 154), Michael Geerts (ATP 231), Sander Gillé (ATP 72 en double) et Joran Vliegen (ATP 91 en double).

De Belga

Partager cet article

"Cette présélection est une formalité, car la Fédération internationale de tennis nous oblige à communiquer déjà une première sélection", déclare Johan Van Herck dans un communiqué. "Il y a encore quatre semaines avant le début de la compétition et nous pouvons encore effectuer trois changements jusqu'au lancement de la phase de groupes. Nous avons encore d'autres joueurs expérimentés de Coupe Davis qui ont, chacun, certaines qualités pour jouer. Attendons donc de voir ce que nous réservent les prochaines semaines et nous ferons un choix final début septembre".

La Belgique jouera la phase de groupes de la Coupe Davis à Hambourg, en Allemagne, du 13 au 17 septembre. Les Belges ont été versés dans le groupe C avec l'Australie, la France et l'Allemagne.

Les deux premiers des quatre groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe (quarts de finale, demi-finale, finale) prévue du 21 au 27 novembre à Malaga.

Les juniors Alexander Blockx, 17 ans, et Gilles-Arnaud Bailly, 16 ans, accompagneront l'équipe belge à Hambourg.

"Ils se sont illustrés sur le Circuit ITF et s'inscrivent dans notre idée de 'Next Gen'. Ils seront du voyage à Hambourg et contribueront à une bonne préparation des matches et faire ainsi une première expérience précieuse en Coupe Davis", avance Johan Van Herck.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top