Genk déroule à Zulte Waregem et rejoint Anderlecht à la 2e place

Jupiler Pro League | Le Racing Genk s'est imposé 1-4 sur le terrain de Zulte Waregem pour le dernier match de la 4e journée de Jupiler Pro League dimanche. Grâce à ce succès, Genk rejoint Anderlecht à la deuxième place du classement.

De Belga

Partager cet article

Genk a pris le meilleur départ dans la partie et n'a eu besoin que de neuf minutes pour ouvrir le score. Après une faute de Moudou Tambedou sur Andras Nemeth, Lawrence Visser, l'arbitre de la rencontre, a accordé un penalty au Racing après avoir consulté le VAR. Bryan Heynen n'a pas hésité au moment de donner l'avance aux Limbourgeois.

Les joueurs de Wouter Vrancken ont ensuite poursuivi sur leur lancée et Nemeth a justifié sa place de titulaire en doublant la mise. Le jeune attaquant hongrois de 19 ans, né en Afrique du Sud, a repris victorieusement un centre de Daniel Munoz (25e).

Zulte Waregem a ensuite retrouvé des couleurs et a réduit la marque via son buteur Jelle Vossen qui a prolongé au fond un centre d'Alieu Fadera (43e). L'espoir flandrien a cependant été rapidement éteint. Quelques secondes après la réduction du score, Bryan Heyen a redonné deux buts d'avance au Racing (44e).

Après la pause, Genk a tué tout suspense en début de seconde période. Sur un corner de Mike Trésor, Munoz a été plus prompt que son défenseur pour fusiller Sammy Bossut d'une tête plongeante pour fixer le score final à 1-4 (52e).

Au classement, Genk (9 points) rejoint Anderlecht à la deuxième place. Les deux clubs comptent trois points de retard sur l'Antwerp, seule équipe encore invaincue avec un 12 sur 12.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top