L'AS Monaco et Rennes partagent

Ligue 1 | Réduit à dix suite à l'exclusion de Youssouf Fofana (16e), l'AS Monaco de Philippe Clement a arraché un point face au Stade Rennais (1-1) samedi lors de la deuxième journée du championnat de France. Chez les Rennais, Arthur Theate, averti à la 24e, a joué tout le match tandis que Jérémy Doku est monté au jeu (76e). Dans le camp monégasque, Eliot Matazo est resté sur le banc. Au classement, Monaco compte quatre points et Rennes un seul.

De Belga

Partager cet article

Alors qu'il a dominé le début de partie, le Stade Rennais a été heureux de voir un tir de Vanderson, le défenseur de l'ASM, s'écraser sur la transversale de Steve Mandanda (13e). Par contre, les Bretons ont reçu un avantage quand l'arbitre a exclu Youssouf Fofana pour avoir marché sur le tibia de Martin Terrier (16e). Mise à part une frappe de Baptiste Santamaria repoussée par Alexander Nübel (27e), Rennes ne s'est pas montré plus dangereux. Une fois encore, les Bretons l'ont échappé belle lorsqu'Axel Disasi a manqué la transformation d'un penalty (33e)

Malgré son infériorité numérique, l'ASM s'est voulu plus offensif à la reprise. Cela ne l'a pas empêché de subir énormément et d'encaisser un but de Gaëtan Laborde (61e, 0-1). Mais après la pause fraîcheur (70e), Breel Embolo a égalisé pour les Assémistes (72e, 1-1). Le match a alors changé de physionomie avec des allers-retours entre les deux camps et les deux équipes ont raté une grosse occasion. Rennes a gaspillé une belle possibilité par Kamaldeen Sulemana, qui a été isolé par Doku (88e) et les Monégasques ont failli arracher la victoire sur un solide coup de tête d'Ismaîl Jakobs bloqué par Dogan Alemdar, le gardien réserviste (90e+5).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top