Comment le retour de Woodstock en 1999 a tourné au fiasco

Séries |

Le 15 août 1969, à exactement 15 h 07, Richie Havens entrait sur la scène de Woodstock. Le festival le plus célèbre de tous les temps pouvait officiellement débuter. Trente ans plus tard, Michael Lang, l'un des cerveaux de Woodstock 1969, organisait une nouvelle édition Avec un objectif tout autre: se faire un max d'argent. Les conséquences désastreuses sont le sujet de la nouvelle mini-série Netflix ‘Chaos d’anthologie: Woodstock '99’.

De Pickx

Partager cet article

L’ambiance fleurie, de paix et d’amour avait littéralement changé dans cette nouvelle version du festival Woodstock. Sécurité en sous-effectif, approvisionnement en eau insuffisant, températures tropicales, absence de douches, prix de la nourriture et des boissons scandaleusement élevés, abondance de drogues, des hordes de garçons pleins de testostérone, déchaînés et désinhibés : c’était le véritable cocktail toxique de Woodstock 99. Ce qui était censé être un bel hommage au Woodstock original et une fin de millénaire en fanfare s'est avéré être un véritable cauchemar. Viols, franchissement des barrières, émeutes, incendies criminels, chute de matériel, explosion de camions, pillages : le moins que l'on puisse dire, c'est que le festival s'est très mal terminé.

Woodstock 99 n'avait rien à voir avec l'original. Tout d'abord, le cadre était complètement différent : le festival s'est déroulé sur le tarmac de la base aérienne abandonnée de Griffiss à Rome, dans l'État américain de New York, à 160 km du site original de Woodstock. Dès leur arrivée, de nombreux festivaliers - en particulier les jeunes attirés par l'image romantique de Woodstock 1969 - ont été déçus par ce cadre désolant.

Des prix scandaleux

De plus, la chaleur accablante, avec des températures dépassant les 38 degrés Celsius, a fait chauffer le tarmac. Le public, qui a dû remettre toutes ses boissons et sa nourriture à l'entrée, avait désespérément besoin d'eau. Cependant, les stands de nourriture et de boissons avaient été confiés à une société externe, ce qui a fait grimper les prix en flèche. En guise d'alternative, ils se sont rendus dans des bus bondés dans les modestes zones commerciales de Rome, où les magasins devaient faire face à de longues files d'attente et à un stock limité. Il n'y avait pas non plus assez d'espace sur les pelouses pour que les nombreux campeurs puissent planter leurs tentes. Certains ont eu recours au camping sur l'asphalte. Les scènes est et ouest étaient distantes de 3,7 km, obligeant les festivaliers à marcher sur une longue bande de béton chaud sous un soleil de plomb. Pour couronner le tout, il n'y avait pas assez de zones d'ombre.

Le présentateur de MTV, Kurt Loder, a décrit l'atmosphère dans USA Today : "Pour entrer, on vous fouille pour s'assurer que vous n'avez pas d'eau ou de nourriture sur vous, afin d'être sûr d'acheter dans leurs étals outrageusement chers. Vous êtes parmi les ordures et les déchets humains. Il y avait une ambiance de colère palpable."

L'hygiène laissait en effet à désirer : il n'y avait pas assez de toilettes et de douches pour les plus de 400 000 visiteurs, et les installations existantes sont rapidement devenues inutilisables en raison de l'utilisation intensive. De longues files d'attente se sont formées devant les fontaines d'eau gratuites, jusqu'à ce que, par frustration, certaines personnes brisent les tuyaux d'alimentation en eau au milieu de la file d'attente, créant ainsi de grandes fosses de boue. En outre, il n'y avait pas assez de poubelles, de sorte que toute la zone a rapidement été jonchée de déchets.

Feux de joie

La frustration croissante du public a mené à la violence et le vandalisme, y compris pendant et après la performance de Limp Bizkit le samedi soir. Quelques têtes brûlées - incitées par le chanteur Fred Durst - ont brisé la barrière en contreplaqué autour de la salle pendant la chanson ‘Break Stuff’. À la suite de cette représentation, plusieurs agressions ont également été signalées. De nombreux festivaliers mécontents ont décidé de rentrer chez eux avant la dernière nuit.

Lors de la soirée de clôture, la violence s'est intensifiée. Certains membres de l'organisation ont eu la brillante idée de distribuer des bougies au public. L'intention était d'organiser une veillée pendant le concert de la tête d'affiche, les Red Hot Chili Peppers. Certains ont utilisé les bougies pour allumer de grands feux de joie sur le terrain. Les gens dansaient en rond autour des feux. Les centaines de bouteilles d'eau en plastique vides qui jonchaient la pelouse ont servi de combustible. Des panneaux en contreplaqué brisés de la clôture ont été jetés sur les flammes sous les acclamations.

Pendant le set de Fatboy Slim dans la zone rave, sous un hangar d'avion, un camion a accidentellement pénétré sur le site. Derrière le volant se trouvait un homme léthargique et dans l'espace de chargement se trouvait une fille à moitié nue.

Comportements imprudents

Pendant ce temps, une petite section de fauteurs de troubles agités continuait de perturber le reste des spectateurs. Ce groupe s’est agrandi en même temps que la frustration. Des distributeurs automatiques de billets ont été renversés et forcés, des remorques remplies de marchandises et de matériel ont été pillées, et des stands de vente abandonnés ont été incendiés. Les pompiers ont d'abord refusé de se déplacer parce que la foule était ‘trop sauvage’. Des gens ont essayé de faire tomber des grues et des enceintes. Douze remorques et une camionnette sont parties en flammes. Six personnes ont été blessées.

Au bout d'un certain temps, la police de l'État de New York, la police locale et divers autres représentants des forces de l'ordre sont arrivés. Lorsque le calme est revenu, la dévastation était inimaginable. Le festival n'a pas seulement été incendié par les visiteurs : les médias n'ont pas non plus ménagé leurs critiques. Jusqu'à présent, aucune nouvelle édition de Woodstock n'a été organisée.

Regardez dès à présent ‘Chaos d’anthologie: Woodstock '99’ sur Netflix. Vous trouverez plus d'informations sur l'option TV 'Pickx All Stars' (y compris Netflix) ou l'offre Netflix via Proximus Pickx ici.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top