L'Union Saint-Gilloise et Felice Mazzu ont trouvé un accord après son départ au RSCA

Jupiler Pro League | L'Union Saint-Gilloise et Felice Mazzu ont trouvé un accord après le départ du technicien pour le RSC Anderlecht à l'issue de la saison dernière. Maître Louis Derwa, avocat de l'entraîneur, l'a annoncé mardi à l'Agence BELGA.

De Belga

Partager cet article

"La direction de la RUSG et Felice Mazzu, avec l'assistance de son conseil Me Louis Derwa, ont pu se rapprocher pour évoquer le différend qui les opposait après le départ de Felice Mazzu. Dans un esprit qui a prévalu à leur succès la saison passée, les parties sont heureuses d'annoncer qu'elles ont trouvé une solution définitive qui met fin à tout litige entre elles et se souhaitent mutuellement un excellent parcours à l'avenir", pouvait-on lire dans le communiqué.

Dans la foulée de l'annonce surprise du passage de Mazzu du Parc Duden au Parc Astrid en mai, l'Union Saint-Gilloise s'était dite "stupéfaite des agissements de son coach et du RSC Anderlecht", promettant notamment des "suites juridiques". Les vice-champions de Belgique avaient déclaré que Mazzu avait utilisé la loi du 3 juillet 1978 pour rompre son contrat avec eux.

Le RSCA n'avait pas tardé à réagir, rejetant tout usage de la loi de 1978. "Felice Mazzu a donné son préavis comme tout employé normal, ni plus ni moins", avait déclaré le club anderlechtois, alors désireux de "trouver un accord qui arrange toutes les parties".

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top