Amadou Onana quitte Lille pour Everton

Premier League | L'ascension d'Amadou Onana est aussi linéaire qu'impressionnante. Le robuste milieu de terrain, 20 ans à peine, a finalisé son troisième transfert en trois mercatos estivaux. Passé de Hoffenheim à Hambourg en 2020 puis à Lille un an plus tard, le Diable Rouge passe encore un échelon en signant avec Everton. Le club de Premier League a annoncé mardi la signature d'un contrat de cinq ans.

De Belga

Partager cet article

Le Bruxellois, passé par le RSC Anderlecht et le White Star chez les jeunes, a quitté Zulte Waregem pour Hoffenheim en 2017. Sans jamais avoir joué pour l'équipe première, il décide alors de rejoindre Hambourg, où il a disputé la saison 2020-2021 en Bundesliga 2. Attiré par les performances du Belge, Lille, alors tout frais champion de France, a mis une somme évaluée à 7 millions d'euros pour se payer ses services.

Quarante-et-un matches avec les Dogues et l'acquisition d'un statut d'international belge plus tard, Onana franchit donc un nouveau palier en rejoignant l'Angleterre et Everton. Les Toffees, entraînés par Frank Lampard, veulent retrouver le subtop du football anglais après avoir flirté avec la relégation la saison dernière. Onana est le quatrième joueur belge à porter le maillot du club de la banlieue de Liverpool après Marouane Fellaini, Romelu Lukaku et Kevin Mirallas.

Capitaine des espoirs lors des sept matches disputés lors de la campagne qualificative pour l'Euro U23 2023, ponctuée de succès, Onana a rapidement fait le bond chez les A. Présenté par Roberto Martinez comme un joueur "pouvant être très utile grâce à sa personnalité, sa très bonne technique et sa capacité à équilibrer une équipe", il a fait ses débuts avec les Diables Rouges lors de la large défaite contre les pays-Bas début juin. Monté à la mi-temps, il avait été l'un des moteurs belges au niveau de l'envie.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top