Russell Westbrook aux Lakers : stop ou encore ?

Basket |

C’est l’un des feuilletons de l’été en NBA et du côté des Lakers de Los Angeles : l’avenir de Russell Westbrook. Le meneur apparait dans de nombreuses rumeurs de trade alors que le nouveau coach de la franchise compte sur lui.

De Pickx

Partager cet article

Il y a un peu plus d’un an, l’annonce de l’arrivée de Russell Westbrook du côté des Lakers faisait grand bruit. Il venait former avec LeBron James et Anthony Davis un Big Three qui devait marcher sur la Ligue. Force est de constater qu’un an plus tard, l’échec est majeur chez les Pourpre et Or qui ont loupé les playoffs et même le Play-in Tournament. Pointé du doigt, alors qu’il n’est pas le seul responsable de ce naufrage, le meneur a pris sa player option et a prolongé son bail à Los Angeles pour un an. Sauf si la franchise en décide autrement.

Un marché calme

47 millions de dollars, c’est le salaire que touchera pour cette prochaine saison Russell Westbrook. Un montant déjà assez lourd à sortir pour une franchise alors que le joueur a sans doute réalisé la plus mauvaise saison de sa carrière, malgré ses 18.5 points de moyenne avec 7 rebonds et 7 assists. Donc, autant dire que les prétendants ne se bousculent pas.

D’autant que Rob Pelinka, le GM des Lakers se montre un peu gourmand ou radin, c’est selon. Un échange Kyrie Irving – Russell Westbrook a été sur la table mais semble s’éloigner. On parle maintenant d’un échange à trois avec le Jazz et les Knicks et l’ancien MVP se retrouverait dans l’Utah. Une rumeur de plus.

Un coach fan !

Une des raisons de l’échec de Westbrook aux Lakers, c’est sa relation avec Frank Vogel, le désormais ex-entraineur de la franchise. C’est maintenant Darvin Ham qui est sur le banc des Angelinos et l’ancien joueur d’OKC a vu débarquer un entraîneur qui compte vraiment sur le joueur. D’ailleurs, lors de la présentation du nouveau coach, Westbrook était présent dans la salle.

Et son coach lui a bien rendu lors de son discours d’intronisation. « Ne vous y trompez pas. Russell est l’un des meilleurs joueurs que notre ligue ait jamais vu. Il en a encore une tonne sous le capot. Je ne sais pas pourquoi les gens ont tendance à le dévaloriser. Je vais l’aborder comme avec tous les joueurs que j’ai rencontrés. Nous allons parler de nos habitudes de course, avec le ballon, sans le ballon (...). Nous avons eu de grandes conversations avec Russell, et le mot principal qui en est ressorti, c’est sacrifice. On va se sacrifier, quel que soit ce qu’on ait à faire. Et ça ne concerne pas que Russ, ce seront aussi les sacrifices que LeBron et AD devront faire et jusqu’au dernier nom de notre roster, en gardant toujours à l’idée que tout commence par la défense. Pour ce qui est de son rôle, j’attends de lui qu’il soit le joueur aussi tenace et énergique qu’il l’a été tout au long de sa carrière ».

Reste à voir si le front office écoutera son coach ou lui apportera une première contrainte…

Suivez la NBA tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top