Munich accueille neuf championnats européens du 11 au 21 août

Cyclisme | Munich accueille du 11 au 21 août neuf championnats européens pour la deuxième édition de cet évènement multisports après Glasgow en 2018. Il y a quatre ans, l'athlétisme avait aussi participé au projet mais à Berlin.

De Belga

Partager cet article

Cette année, la capitale de la Bavière reçoit l'athlétisme, l'aviron, le beachvolley, le canoë-kayak, le cyclisme, l'escalade, la gymnastique artistique, le tennis de table et le triathlon. Absente du beachvolley, la Belgique sera présente dans huit des neuf disciplines avec l'athlétisme (du 15 au 21), l'aviron (du 11 au 14), la gymnastique (du 11 au 21), le triathlon (12, 13 et 14), le kayak (du 18 au 21), l'escalade (du 11 au 18) et le tennis de table du 11 au 21. Le cyclisme se décline sur la piste (du 11 au 16), la route (les 14, 17 et 21), en mountainbike (19 et 20) et en BMX du 11 au 13.

Le beachvolley, le canoé-kayak, l'escalade et le tennis de table font leur entrée. L'Euro de natation se tient au même moment à Rome, mais n'appartient pas au programme de ces 'European Championships' où ne figure plus le golf.

Plus de 4.700 athlètes vont lutter pour les médailles dans 177 compétitions. La plupart des épreuves se déroulent à l'Olympiapark de Munich, théâtre des Jeux Olympiques de 1972. Il s'agit du plus grand événement sportif organisé par Munich depuis donc 50 ans. Le budget global de l'organisation s'élèverait à environ 130 millions d'euros.

Les attentes de la délégation belge à Munich sont élevées dans différentes disciplines. Lors des premiers Championnats européens à Glasgow et Berlin, la Belgique avait décroché 19 médailles (6 en or, 5 en argent et 8 en bronze), 11e au classement des médailles.

Première nation au classement en 2018, la Russie est interdite de participation.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top