Avec Dylan Teuns, Israel-Premier Tech s’offre un joker dans la course pour le maintien en World-Tour

Cyclisme |

Le coureur belge Dylan Teuns change d’équipe en cours de saison et va terminer son année sous les couleurs de la formation Israel-Premier Tech. Un mouvement de la dernière chance pour la formation de Rik Verbrugghe. 

De Pickx

Partager cet article

Depuis le 1er août, les équipes qui composent le peloton professionnel peuvent annoncer des transferts en vue de la prochaine saison. On savait Dylan Teuns, vainqueur de la dernière Flèche Wallonne, en fin de contrat du côté de la Bahrain-Victorious. Les rumeurs l’envoyait chez Israel-Premier Tech pour 2023. Mais surprise, l’équipe dirigée par Rik Verbrugghe a annoncé l’arrivée du coureur belge dès ce vendredi. Et cela pourrait bouleverser la course pour le maintien en World-Tour. 

Pari risqué

La règle autorise bien les mouvements entre le 1er et le 15 août chaque année mais cela permet aux équipes les plus riches de se renforcer en rachetant des contrats. En difficulté sur le plan sportif, la formation Israel-Premier Tech occupe la vingtième place du classement World Tour 2020-2022, celui qui déterminera les formations qui peuvent rester en première division pour les trois prochaines années. 

Cette équipe a donc besoin de points et va miser gros sur Teuns qui est venu piquer la place dans l’effectif de l’équipe israélienne du malheureux Guy Sagiv qui se retrouve sur le carreau. Mais le plus dur reste à faire car l’UCI a décidé depuis quelques années que les points acquis avant de rejoindre une nouvelle équipe ne sont pas comptabilisés. Dylan Teuns va donc devoir marquer des unités dans les prochaines semaines, mais ce ne sera pas si facile. 

Manque d’équité ? 

En effet, seuls les dix meilleurs marqueurs de l’équipe sont pris en compte dans le classement collectif. Le vainqueur d’étapes sur le Tour de France devra donc au minimum inscrire 119 points avant de pouvoir apporter ses précieuses unités à ses nouvelles couleurs. Il va donc devoir confirmer son bon début de saison et multiplier les bonnes performances pour que ce pari de la formation Israel-Premier Tech paie. 

Mais forcément, ce mouvement suscite aussi des réactions, notamment chez les formations à la lutte en bas de classement comme Cofidis ou encore Lotto-Soudal. C’est comme un gros joker que s’est offert l’équipe israélienne alors que les cartes sont censés être dévoilées dès le début de la saison. L’UCI va devoir réagir sous peine de voir ce genre de transferts augmenter dans les années à venir, et c’est l’équité qui sera la grande perdante. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top