Amicaux CPL : le RWDM s'arrache pour terminer sur une note positive

Challenger Pro League | Le RWDM a disputé vendredi son dernier (vrai) match amical avant la reprise du championnat de Challenger Pro League (ex D1B). Le club bruxellois, qui affiche clairement ses ambitions pour le titre et la montée cette saison, a connu une campagne de préparation en dents de scie et la rencontre d'hier face à Nancy a confirmé l'inconstance du groupe de Vincent Euvrard.

De Tagtik

Partager cet article

Avec dans un coin de a tête, la raclée 5-0 encaissée des oeuvres de ADO Den Haag, le coach bruxellois avais mis tout le monde au club devant ses responsabilités en déclarant cette semaine que l'équipe n'était pas prête et que les nombreux départs n'avaient pas été compensés aussi vite qu'attendu par des renforts ciblés. Un certain manque de fraîcheur suite à une campagne de préparation lourde sur le plan physique avait fait le reste et Euvrard disait espérer l'arrivée de 4 joueurs supplémentaires.

En attendant, les supporters du club attendaient une réaction en amical face à l'AS Nancy mais c'était déjà 0-2 à la pause, alors que le RWDM alignait quasiment son équipe-type. Heureusement, pour ne pas sombrer dans la négativité, le RWDM redressait la tête et signait une remontée qui lui permettait même de mener après deux buts de Mickael Biron et un goal du remplaçant Thomas Ephestion. Mais Nancy égalisait et la rencontre se terminait sur un score de aprité : 3-3.

Les ressources mentales affichées en deuxième période ont permis d'éviter une défaite qui aurait pu faire (très) mal au moral. Mais on sent le groupe bruxellois encore taraudé par le doute, à une semaine d'un déplacement au RE Virton.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top