Le Sporting de Charleroi annonce son nouveau joueur titulaire

Esports | Le Royal Charleroi Sporting Club a annoncé ce 3 août le titularisation de son nouveau joueur FIFA Nathan "NB" Bonaffi pour la prochaine. Florian "Didista" Van Damme, ancien représentant du club, devient quant à lui manager de la section esport.

De Proximus

Partager cet article

La saison 2021-2022 de la Proximus ePro League s'est achevée avec le sacre de Gilles Bernard il y a à peine moins de trois mois que l'on voit déjà du changement dans l'effectif de certains clubs engagés dans la compétition. Et c'est le Sporting de Charleroi, un habitué du circuit, qui a ouvert le bal ce mercredi 3 août en officialisant son nouveau représentant titulaire pour la saison à venir.

Exit Florian « Didista » Van Damme, qui représentait le club depuis deux ans dans les différentes compétitions officielles du jeu de simulation de football FIFA. À la place, c'est un joueur connu qui enfilera le maillot des zèbres, en la personne de Nathan « NB » Bonaffi.

En réalité, le jeune homme portait déjà les couleurs de Charleroi depuis plusieurs saisons. En octobre 2020, le club officialisait en effet le recrutement du joueur en tant qu'espoir FIFA. Il avait alors représenté le RCSC durant la saison d'eCup League, la seconde division du championnat belge. Un recrutement qui faisait suite aux très bonnes performances du joueurs dans de nombreux tournois et sa victoire lors du Fan Day virtuel organisé par le club.

Un an plus tard, c'est en tant que remplaçant en ePro League que le joueur avait été annoncé, aux côtés de Didista qui conservait son maillot de titulaire. Un titulaire qui n'a visiblement pas atteint les résultats escomptés, finissant la saison régulière en avant-dernière position du classement général.

C'est donc NB qui le remplacera pour la saison à venir. Reste à voir comment le jeune joueur se débrouillera au milieu des meilleurs joueurs du royaume/

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top