Vainqueur 1-3 à Lilleström, l'Antwerp a un pied en barrages de la Conference League avant le retour au Bosuil

UEFA Conference League | L'Antwerp s'est imposé 1-3 en déplacement à Lilleström, en Norvège, lors du match aller comptant pour le 3e tour de qualification pour la Conference League. Avec un but d'entrée de jeu de Dinis Almeida et un doublé de Radja Nainggolan, les hommes de Mark van Bommel sont bien placés pour rejoindre les barrages afin d'accéder à la phase de poules de la compétition, avant le match retour, le 11 août au Bosuil.

De Belga

Partager cet article

Sans Toby Alderweireld, laissé au repos après une blessure et remplacé par Pacho au centre de la défense, le Great Old connaissait un départ de rêve face au 2e du championnat norvégien. Sur le premier corner de la partie, Miyoshi déposait le ballon sur la tête d'Almeida, trompant Christiansen (0-1, 5e). Les Anversois contrôlaient ensuite la rencontre mais sans pouvoir se créer de véritables occasions. Dans le temps additionnel, un centre de Kairinen était repris en un temps par Knudsen (1-1, 45e+4).

Comme en première mi-temps, le début de la seconde période réussissait bien à l'Antwerp. Une action collective permettait à Nainggolan de reprendre les commandes (1-2, 50e). Même si les Norvégiens ne s'avouaient pas vaincus, avec deux belles occasions mal cadrées, l'Antwerp réussissait à se mettre à l'abri en fin de rencontre grâce à un doublé de Nainggolan (1-3, 87e).

Les Anversois ont accédé à ce 3e tour de qualification en éliminant au 2e tour les Kosovars de Drita 0-0 et 0-2.

En cas de qualifcation après le match retour contre Lillestrôm, le 11 août prochain au Bosuil, l'Antwerp affrontera le vainqueur du duel entre Breidablik (Isl) et Istanbul Basaksehir FK (Tur), avec le retour au Bosuil afin d'accéder à la phase de poules de la Conference League dont le tirage au sort aura lieu le 26 août.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top