Le film "Batgirl" des Belges Adil El Arbi et Bilall Fallah ne sortira pas en salles

Cinéma | "Batgirl", le nouveau film de super-héros des réalisateurs belges Adil El Arbi et Bilall Fallah ne sera finalement pas diffusé dans les salles obscures, ni sur les plateformes de streaming, rapportent mercredi plusieurs médias américains spécialisés dans le divertissement, dont The Wrap et Deadline. La société de production Warner Bros. a interrompu la production du film, déjà tourné. Les réalisateurs se disent "tristes et choqués".

De Belga

Partager cet article

D'un coût estimé à environ 90 millions de dollars, "Batgirl" devait être projeté dans les salles et faire partie d'une série de longs métrages destinés à la plateforme de streaming HBO Max.

Cependant, Warner Bros. a finalement décidé de mettre un terme à la production du film pour une raison qui reste floue.

Plusieurs grands noms ont joué dans le film, comme Michael Keaton et Leslie Grace.

"Nous n'arrivons toujours pas à y croire", réagissent Adil El Arbi et Bilall Fallah. "En tant que réalisateurs, il est crucial que notre travail puisse être montré au public. "Et, même si le film est loin d'être terminé, nous voulions que les fans dans le monde entier aient la chance de le voir. Un jour peut-être, Incha'Allah."

Les deux réalisateurs ont tenu à remercier les acteurs et l'équipe pour leur "travail fantastique". "Nous sommes éternellement reconnaissants d'avoir pu faire partie de cette équipe", ont-ils déclaré.

Le mois dernier, Adil El Arbi et Bilall Fallah avaient été acclamés par la critique pour la réalisation de "Ms. Marvel", une mini-série réalisée pour Disney sur une adolescente d'origine pakistanaise dotée de super-pouvoirs.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top