Découvrez la véritable histoire derrière le film sulfureux devenu culte ‘Coyote Girls’

Cinéma |

Nous connaissons tous le cliché de la barmaid sexy, qui jongle avec les shots et danse sur le bar. Le film ‘Coyote Girls’, sorti en 2000, a sans aucun doute participé à façonner ce stéréotype. Mais saviez-vous que ce film s’inspire d’un bar qui a réellement existé ? Proximus Pickx vous en dit davantage sur ce lieu de débauche et sur comment il a inspiré la pop culture. 

De Proximus

Partager cet article

‘Coyote Girls’ sort en 2000 et raconte l’histoire de la jeune Violet. A tout juste 21 ans, elle quitte le cocon familial pour se lancer dans la vraie vie et s’installer à New York. Elle rêve de devenir compositrice professionnelle. Petit à petit, elle tombe dans la désillusion et se rend compte que les choses ne sont pas si simples qu’elle le pensait. 

C’est alors qu’elle est recrutée pour travailler dans un bar country pas comme les autres, le Coyote Ugly. Là-bas, les serveuses font la loi en véritables amazones. Elles sont sexy, puissantes et distribuent les shots ! Elles sont dirigées par l’autoritaire Lil, qui va permettre à Violet de devenir l’une d’entre elles. Elle gagne en assurance et apprend à se mettre en scène pour intégrer le monde sulfureux de la nuit. 

Un scénario inspiré d’une histoire vraie ! La gérante du bar, Lil, n’est autre que Liliana Lovell. Après plusieurs années en tant que serveuse dans un bar new-yorkais, le Village Idiot, elle a décidé de lancer son propre établissement avec un business model des plus efficaces : mêler les jolies filles à l’alcool, voilà qui ne peut que rapporter. Elle a donc ouvert le Coyote Ugly, devenu une institution. 

Loin de la réelle décadence du Coyote Ugly

Malheureusement, la véritable Liliana Lovell n’a pas tellement apprécié l’adaptation de son histoire. Pour elle, à part le concept du bar, peu de choses ont été respectées. Elle s’insurge sur certains comportements de son personnage, joué par Maria Bello, racontant qu’elle n’aurait jamais agi de la sorte. Surtout, elle reproche au film de ne même pas avoir approché la réalité du scandale qu’a pu être son bar. 

"Un client a payé 1.000$ pour prendre un shot dans ma culotte, donc j’ai coupé le fil de mon string, je l’ai retiré et il a bu un shot dedans", raconte-t-elle pour illustrer les dérives vécues dans son bar. Elle censure cependant quelque peu ses anecdotes, ayant un fils jeune adulte duquel elle ne souhaite pas ruiner sa réputation. Mais voilà qui laisse présager la réalité du Coyote Ugly ! 

Le nom du bar, à lui seul, est un bon résumé : "le nom fait référence à quand tu es tellement bourrée que tu te réveilles le lendemain au lit avec un mec horrible", en bref… un coyote très laid. Depuis l’ouverture de son premier établissement en 1993, le Coyote Ugly est devenu une chaîne, abreuvant les plus assoiffés d’alcool et de jolies filles aux quatre coins des Etats-Unis. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top