Les chiffres époustouflants de Remco Evenepoel à San Sebastian

Cyclisme |

Comme en 2019, Remco Evenepoel s’est imposé en solitaire à la Clasica San Sebastian, classique espagnole dévolue aux grimpeurs. Le Belge a réalisé un grand numéro pour s’offrir une deuxième fois cette épreuve basque. Retour en quelques chiffres sur la folle performance du cycliste belge !

De Proximus

Partager cet article

1 heure, 1 minute, 47 secondes

C’est dans la partie la plus raide de l’Erlaitz qu’Evenepoel a placé son attaque fatale. Personne n’a été en mesure de le suivre et le Belge s’est lancé dans ce qu’il affectionne le plus : un raid en solo. Le coureur de la Quick Step-Alpha Vinyl a pédalé seul pendant plus d’une heure pour creuser et maintenir l’écart lui permettant de s’imposer pour la deuxième fois. Ce n’est pas son solo le plus long mais, en ayant attaqué dans la partie la plus dure de la course, cela en fait très certainement son plus beau.

Près de 2 minutes d’avance

Au-delà de cette longue attaque solitaire, il y a aussi l’écart qu’il a su installer à l’arrivée à San Sebastian. Il a en effet fallu attendre 1 minute et 58 secondes avant que le Français Pavel Sivakov ne franchisse également la ligne. Cet écart de près de 2 minutes est le plus grand enregistré depuis 10 ans dans une course World Tour d’un jour. Et sur la Clasica, il faut remonter à 1990 pour voir un coureur faire mieux. A l’époque, Miguel Indurain s’était imposé avec 2 minutes et 24 secondes d’avance sur le deuxième.

315 watts de moyenne

Dans le cyclisme moderne, s’il est une stat que tout le monde regarde attentivement pour comprendre la puissance développée par les cyclistes, ce sont les watts. Plus cette stat est élevée, plus le coureur a pédalé fort. Et plus la moyenne est grande, plus l’effort fut long. Pour Evenepoel, on est sur du 315 watts de moyenne, soit 5 watts par kilogramme, pendant 225 kilomètres. Mieux, lors de son attaque dans l’Erlaitz, le Belge a développé 460 watts pendant 10 minutes, soit 7,3 watts par kg. C’est impressionnant mais Evenepoel en a visiblement encore sous la pédale. « Je pense que je peux être encore meilleur au début de la Vuelta. Je ne suis pas encore au top. »

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top