Le retour en grâce d’Aleksandar Boljevic au Standard ?

Jupiler Pro League |

Condamné au noyau B du Standard la saison passée, le Monténégrin Aleksandar Boljevic est réapparu le week-end dernier contre Genk. Signe annonciateur du retour au premier plan du joueur ?

De Proximus

Partager cet article

Non sélectionné pour le match inaugural contre Gand, Aleksandar Boljevic a fait son retour dans le noyau pour le déplacement à Genk. Une surprise du côté du Standard puisque, l’an dernier, le flanc droit monténégrin avait passé toute la saison avec le noyau B, ne disputant pas une seule minute avec l’équipe première.

Et si certains pensaient qu’il était là simplement pour faire le nombre, Ronny Deila a montré qu’il comptait peut-être bien – en tout cas pour le moment – sur le joueur. Au moment de sortir Renaud Emond, le Norvégien a en effet préféré faire monter Boljevic en lieu et place d’un Ohio. Un choix étonnant qui a permis à Boljevic de jouer ses premières minutes en Rouche depuis le 8 novembre 2020.

Au purgatoire

Lors de cette saison 2020-2021, Boljevic avait déjà perdu pas mal de crédit à Sclessin. Rarement utilisé en Jupiler Pro League (6 matchs au premier tour, pour 331 minutes), il avait été prêté en janvier à Eupen où il avait pu prendre part à 9 des 12 matchs possibles, championnat et coupe compris. Les Pandas ayant terminé loin des play-offs, la saison du Monténégrin s’était arrêtée mi-avril.

De retour à Liège, son sort était fixé : Boljevic pouvait se trouver un nouveau club. Seulement voilà, personne n’a voulu ou su convaincre l’ailier de quitter Sclessin et son contrat pour une autre destination. Indésirable, Boljevic a donc été envoyé dans le noyau B où il a passé la saison entière.

Relancé par Deila

On pensait que ce mercato estival serait une nouvelle chance pour le joueur de se trouver un nouveau club mais le rachat du Standard par 777 Partners et l’arrivée à la tête de l’équipe de Ronny Deila a rebattu les cartes. Le Norvégien a tenu à passer en revue l’entièreté de son noyau, A et B réunis. Une chance pour Boljevic qui a visiblement su convaincre le Norvégien qu’il avait les qualités pour aider le club à remplir ses objectifs. Car dès le début de la préparation, Aleksandar Boljevic est revenu en odeur de sainteté dans le noyau A des Rouches, participant à plusieurs amicaux.

Le joueur pourra-t-il réellement s’imposer après une saison blanche, notamment contre le Cercle ce dimanche (13h30) ? Il faut être honnête, l’ancien de Waasland-Beveren n’avait jamais vraiment su convaincre qu’il avait le talent nécessaire pour apporter de la plus-value à l’effectif. Mais depuis de l’eau a coulé sous les ponts de Liège et le noyau manque cruellement de qualité. Le joueur sait qu’il a tout à gagner en bossant énormément. Ce sera peut-être sa dernière chance de laisser une trace à Sclessin.

Le programme de la troisième journée de la Jupiler Pro League :

Vendredi 5 août

Samedi 6 août

Dimanche 7 août

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison, et notamment la rencontre Standard - Cercle Bruges ce dimanche 7 août à 13h30, sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la D1B. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top