5 anecdotes de tournage sur le film pour enfants devenu culte ‘Matilda’

Jeunesse |

C’était il y a tout juste 26 ans : le 2 août 1996, le film ‘Matilda’ faisait sa première sortie au cinéma. Ce film pour enfants, basé sur le livre éponyme de Roald Dahl, est devenu un véritable classique du genre, marquant l’enfance de toute une génération. Aujourd’hui, une nouvelle version du film s’apprête à voir le jour ! Pour l’occasion, Proximus Pickx vous présente 5 anecdotes cocasses sur le film culte.

De Proximus

Partager cet article

Négociations pour les droits de ‘Matilda’

Le film ‘Matilda’ a failli ne jamais voir le jour. Il semblerait que les héritiers de Roald Dahl aient au départ refusé de céder leurs droits. Ils auraient été déçu par les adaptations cinématographiques d’autres oeuvres de Dahl, comme ‘Charlie et la chocolaterie’ ou encore ‘Sacrées sorcières’. Ils ne voulait pas que ‘Matilda’ subisse le même sort. 

Mais les scénaristes du film, Robin Swicord et Nicholas Kazan, ont su se montrer persuasifs ! Ils ont tout tenté pour convaincre la veuve de Dahl, Liccy. Ils ont proposé d’écrire le scénario gratuitement afin qu’elle puisse se faire sa propre idée. Si elle était convaincue, alors ils travailleraient ensemble pour faire voir le jour à ce film. C’est ce qui a fini par se produire, et le reste appartient à l’Histoire. 

Pam Ferris n’a rien à voir avec Mlle Legourdin

Mlle Legourdin, la tyrannique directrice de l’école primaire de Matilda, est sans aucun doute l’un des personnages les plus effrayants de la fiction pour enfant. Pour bien des enfants, fréquenter un établissement ou elle règne en maître relèverait du cauchemar absolu. Une terreur que l’on doit, en grande partie, aux talents de l’actrice qui l’incarne, Pam Ferris. 

La comédienne a pourtant bien peu de points communs avec Mlle Legourdin ! C’est à se demander où elle a bien pu aller puiser des traits de caractères aussi mauvais et vicieux. Mara Wilson, la jeune interprète du personnage principal de Matilda, s’est d’ailleurs confié à ce sujet : "les gens ne me croient pas, mais Pam Ferris est la personne la plus gentille et douce que vous puissiez rencontrer". Même son de cloche pour Kiami Davael, il incarne Lavende : "certains avaient peur d’elle, mais elle a pourtant une âme très douce. Elle est si gentille." 

Elle a tenté d'éviter les enfants sur le plateau

Jouer avec des enfants n’est pas chose aussi aisée qu’avec des adultes. Pour garantir que leurs réactions soient authentiques, Pam Ferris a limité autant que possibles les contacts avec les jeunes acteurs en dehors de leurs scènes. De cette manière, ils ne la voyaient pas autrement que comme la méchante Mlle Legourdin, et leur frayeur envers elle pouvait être bien réelle. 

Voilà qui a cependant été plus facile à dire qu’à faire pour l’actrice. "Mon plan s’est vite effondré", raconte-t-elle. "Entre les prises de vue, des petits casse-cou se sont approchés de moi et ont mis leurs mains dans les miennes. Je suis directement tombée sous le charme". C’est vrai qu’il est difficile de ne pas être attendri 

L’interprète de Bruce Boufetout déteste les gâteaux au chocolat

Parmi l’une des scènes les plus emblématiques du film ‘Matilda’, il y a bien sûr celle où Bruce Boufetout dévore un énorme gâteau au chocolat. Une séquence qui donne la nausée ! Et si manger du gâteau est probablement le rêve de beaucoup d’enfants, ce n’est pas le cas de l’acteur Jimmy Karz, qui a pourtant bien dû s’y coller. Il déteste le chocolat ! "On lui avait préparé un seau pour vomir", confie un membre de l’équipe de tournage. "C’était une scène de torture pour lui."

Karz, qui est aujourd’hui médecin, est revenu sur ce souvenir d’enfance. "Le plus difficile, ça a été de venir sur le plateau de tournage tous les jours et me faire mettre du chocolat partout sur le visage, comme c’était déjà le cas la veille." Il raconte également avoir dû porter une chemise sale tous les jours, pour ne rien arranger à l’inconfort de cette scène. 

Danny DeVito veut une suite

Danny DeVito ne s’en est jamais caché : il aimerait que ‘Matilda’ ait une suite. Il s’est confié à ce sujet dans plusieurs médias. Selon lui, un deuxième opus de ‘Matilda’ aurait des chances d’être un succès ! Il a même déjà son idée concernant le scénario : pour lui, il devrait être centré autour de la fille de Matilda, aujourd’hui adulte. Mara Wilson pourrait même faire son apparition. 

L’actrice, aujourd’hui âgée de 35 ans, est elle aussi séduite par l’idée. A une seule condition : que Danny DeVito participe lui aussi à cette suite ! "Pendant longtemps, j’étais très opposée à l’idée d’une suite", raconte-t-elle. "Je trouvais que l’histoire se terminait si bien. Mais l’opportunité de travailler de nouveau avec Danny, je serais heureuse de la saisir. Et le soutien inconditionnel des fans signifie aussi beaucoup pour moi."

Malheureusement, ce n’est pas une suite, mais un remake modernisé qui débarquera en décembre prochain sur Netflix. Voilà qui ne gâche rien à cette nouveauté, que beaucoup de fans auront hâte de voir. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top