FIFA 23 : La Juventus de Turin de retour !

Esports | Après trois années d’absence, le club de la Juventus de Turin s’apprête à faire son grand retour sur la licence FIFA. Un retour qui devrait se faire sur l’édition 2023, la dernière éditée EA Sports. 

De Proximus

Partager cet article

C’était devenu l’un des running gags les plus courants de la scène FIFA. Souvenez-vous, suite à un contrat d’exclusivité passé avec l’éditeur Konami, en charge du concurrent eFootball (anciennement Pro Evolution Soccer), le légendaire club de la Juventus de Turin avait disparu de la licence FIFA en 2019. 

Pour prendre sa place, le désormais bien connu Piemonte Calcio avait alors fait son apparition. Si la composition de l’équipe était alors restée authentique, le nom du club, le stade, le maillot ainsi que le logo avaient été modifiés. 

Mais pour le plus grand bonheur des fans du club, la Juventus de Turin fera bel et bien son retour sur l’édition 2023 de FIFA, ainsi que dans l’édition mobile de la licence et sur FIFA Online. 

Mais la collaboration ira plus loin qu’une simple ré-intégration du club parmi la longue liste de ceux présents dans le jeu. Pour fêter le retour de l’organisation italienne, deux joueurs emblématiques de la Juve auront un rôle bien particulier. Claudio Marchisio, ancien milieu de la formation, fera partie des cartes Héros du mode FIFA Ultimate Team, très populaire parmi les joueurs. Évoluant actuellement au poste d’avant-centre pour le club italien, Dušan Vlahovic sera quant à lui un ambassadeur officiel de la licence. 

L’édition 2023 de FIFA, qui sera la dernière à porter ce nom, sortira le 30 septembre prochain. Découvrez ici les différents moyens pour poser les mains sur le jeu avec un peu d’avance

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top