One day, one goal : Mohamed Salah inscrit son tout premier but en pro

Premier League |

Avant d’être l’idole de Liverpool, Mohamed Salah a transité par pas mal de clubs. C’est dans son pays natal, l’Egypte, que le Pharaon de la Mersey a fait ses débuts. Et c’est forcément là qu’il a inscrit son premier but pro, il y a plus de 10 ans.

De Proximus

Partager cet article

A 30 ans, Mohamed Salah est l’un des meilleurs footballeurs de la planète. Depuis 2017, le joueur de Liverpool régale chaque saison et enfile les buts avec une certaine facilité. Mais avant d’enflammer le public d’Anfield Road, Mohamed Salah a parfait son football à Bâle, Chelsea, la Fiorentina et la Roma. Reste que c’est en Egypte, à Arab Contractors, qu’il a fait ses débuts pro et s’est révélé aux yeux des recruteurs, de 2010 à 2012.

A la fin de la saison 2009-2010, Salah fait ses débuts et devient le plus jeune joueur du championnat égyptien, à seulement 17 ans. Il doit attendre la saison suivante pour jouer régulièrement et même devenir une valeur sûre de l’équipe. Mais aussi ouvrir son compteur but en pro, le premier d’une longue série.

Tout en vitesse

Au départ de la saison 2010-2011, Mohamed Salah est un jeune au fort potentiel mais qui n’est pas encore titulaire. Montant régulièrement au jeu, l’attaquant accumule les minutes et fait rentrer l’expérience. Il en profite également pour montrer de belles choses et s’attirer les faveurs de son entraineur. A force de travail, le 3 décembre 2010, Mohamed Salah obtient une place de titulaire avec Arab Contractors, une place qu’il ne lâchera plus.

Le match suivant, il rend à son entraineur la confiance qui lui est accordée en inscrivant son tout premier but pour ses couleurs. Lancé en profondeur, l’attaquant au visage d’ado fait parler sa vitesse et sa lecture du jeu pour déjouer le piège du hors-jeu et se présenter face au portier d’El Alhy. Salah ne tremble pas, ne tergiverse pas et arme une frappe puissante qui passe sous Aboul-Saoud. Un but assez banal mais à la symbolique forte pour l’attaquant.

Rapidement suivi

Son manque d’expérience et son gabarit d’ado ne lui permettent pas de rivaliser avec toutes les défenses, tout comme son équipe, qui se bat en fond de classement, n’a pas les meilleurs joueurs pour l’entourer. Cela explique en partie le peu de buts qu’il inscrit cette saison (4). Toutefois, ses performances laissent entrevoir un fort potentiel que les grands clubs égyptiens tentent d’attirer.

Il le montre la saison suivante en plantant 7 buts en 15 matchs de championnat, avant que la compétition ne soit annulée en raison du drame de Port-Saïd. Le FC Bâle flaire le bon coup et dépose 2,5 millions pour attirer l’international égyptien en Suisse. La suite, on la connait…

Fan de notre série ? Revivez le doublé de Nemanja Vidic avec l'Étoile rouge de Belgrade.

 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top