Pickx @ the festivals: Tinie Tempah, l’artiste révolutionnaire, à Tomorrowland

Tomorrowland |

Pour le troisième week-end de Tomorrowland, l’affiche s’annonce une fois de plus grandiose. Cette fois, il n’y a pas que la musique électronique qui sera à l’honneur, mais aussi un peu de rap ! Tinie Tempah sera au rendez-vous le vendredi 29 juillet, sur la plaine de Boom. Proximus Pickx vous explique comment l’artiste a révolutionné la musique anglaise.

De Pickx

Partager cet article

Les débuts de Tinie Tempah ne datent pas d’hier. En effet, l’artiste britannique a fait son entrée dans le monde de la musique en 2005. Le Londonien, qui investit alors la musique avec l’argent de ses prêts étudiants et quelques petits jobs, était très loin de se douter qu’il révolutionnerait l’univers musical britannique à tout jamais. Il se lance de manière complètement indépendante avec son cousin comme manager. Très vite, les fans répondent présents à ses petits concerts et il se fait rapidement remarquer par les maisons de disque. Mais attention, Tinie Tempah ne compte par travailler n’importe comment. Il veut gérer un maximum de choses lui-même et surtout enregistrer depuis son studio personnel au cœur de Londres. Un artiste à 360°C, qui a besoin d’indépendance et de liberté. Après quelques années à se réaliser (presque) seul, le rappeur démarre sur quelques festivals aux côtés de grands noms de la musique comme Justin Bieber, Rihanna, David Guetta, etc. Il signe en 2009 avec le label Parlophone et connaît un succès international.

Ses singles s’enchainent et sont tous en tête des charts anglais. Il participe aux tournées des plus grands artistes du moment, comme Snoop Dogg ou Usher. Tinie Tempah a également collaboré avec la Swedish House Mafia, Kelly Rowland, Ellie Goulding, Drake, Adele et bien d’autres encore. Bref, le rappeur britannique devient un incontournable et aime innover. Ses premiers sons rap étaient très en avance pour l’époque. On pense notamment à son premier titre ‘Wifey’, qui abandonne les paroles brutales des rappeurs américains pour les remplacer par des observations sur la vie quotidienne. Plus britannique et plus doux, Tinie Tempah réalise même déjà ses propres clips.

Véritable précurseur

Tinie Tempah fait tout, et c’était tout sauf monnaie courante, en particulier au Royaume-Uni. Tandis que les USA voyaient des artistes à la Jay-Z émerger, Tinie Tempah était un véritable précurseur en Angleterre de l’artiste qui gère toute son industrie. Il poursuivra en ayant son propre label et en lançant de nouveaux talents. Mais aussi en possédant sa propre ligne de vêtements. Le rappeur est partout. Il ne s’arrête pas là et continuera avec d’autres albums, et continuera à innover en proposant de plus en plus de sons à tendance électro.

Au final, Tinie Tempah c’est sept singles numéro un, soit le plus grand nombre de titres dans les charts pour un rappeur dans l'histoire britannique ! C’est aussi deux albums qui ont passé 54 semaines combinées dans le top 40 et un palmarès de récompenses inégalé dans la pop britannique pour un artiste actuel : il a remporté deux Brits, quatre Mobos et un Ivor Novello (le prestigieux prix d'écriture de chansons remporté par des grands noms de la musique comme Sir Paul McCartney, Elton John et David Bowie). Tinie Tempah, c’est encore le premier artiste britannique à travailler dans son propre studio et à gérer tous les aspects de sa propre carrière avec sa trentaine d’employés. Un précurseur… mais surtout, un révolutionnaire de la musique britannique, à tout jamais !

Ne le manquez pas le vendredi 29 juillet sur la scène The Library à Tomorrowland dès 22h.

Vivez Tomorrowland en direct depuis le premier rang grâce à Proximus Pickx pendant tout le festival. Vous pouvez trouver tous les concerts disponibles entre le 15 et le 31 juillet sur Pickx.be. ou alors, suivez le festival en direct le soir à partir de 18 heures via l'application ou sur Pickx Live (canal 11).


Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top