‘Capharnaüm’, une enfance délaissée touchante et percutante à voir sur La Trois

Cinéma |

Ce jeudi, La Trois diffuse ’Capharnaüm’, un chef d'œuvre de Nadine Labaki, récompensé à Cannes en 2018. Dans ce drame tourné à Beyrouth, la réalisatrice franco-libanaise humanise le sujet des réfugiés et des enfants des rues. Proximus Pickx vous révèle pourquoi ce film a rencontré un véritable succès.

De Proximus

Partager cet article

L’histoire suit celle de Zain qui vit d'expédients dans un quartier misérable de Beyrouth avec sa famille. Le petit garçon livre les commandes de ses voisins et aide sa mère à trafiquer des stupéfiants. Au cours d'une fugue, en réaction au mariage forcé de sa jeune sœur, Zain rencontre Rahil, une immigrée éthiopienne sans papiers et son bébé Yonas. Il protège le bébé, qui risque de mourir de faim. Enfin, Zain ira jusqu’au tribunal pour accuser ses parents de l’avoir mis au monde…


Des acteurs du quotidien

Avec une grande habilité, Nadine Labaki mêle réalité et fiction. Cette histoire touchante a raflé les prix à Cannes en 2018 : prix du Jury, prix du jury œcuménique et prix de la citoyenneté. Rien que ça ! La réalisatrice libanaise a choisi spécialement des acteurs non professionnels pour transporter le spectateur au plus près de la réalité.

C'est en faisant ses recherches sur le terrain, dans les quartiers défavorisés ainsi que dans les centres de détention, qu'elle a trouvé ses différents acteurs pour jouer dans son film. L’excellent Zain Al-Rafeea, qui interprète le jeune garçon de 12 ans, en est le meilleur exemple. Il est arrivé au Liban à l’âge de 7 ans après avoir fui la Syrie. C’est à ses côtés que le film nous convie à l’intérieur d’un tribunal, où le garçon de 12 ans, est présenté devant le juge. Le juge: "Pourquoi attaquez-vous vos parents en justice?", Zain: "Pour m’avoir donné la vie".

Un film à hauteur d’enfant

Le film Capharnaüm est plein d’énergie et de révolte face à la misère du monde. L’injustice est au centre de ce long-métrage qui ressemble à un documentaire par moments. On y montre la vie d’enfants de rue si insupportable à regarder, et pourtant, si commune à Beyrouth et ailleurs. Le ton accusateur assumé de la réalisatrice laisse sans voix et nous remet à notre place.

La caméra filme à hauteur d’enfant et suit l’errance de ses personnages à un rythme frénétique qui nous tient en haleine.

'Capharnaüm' est un film réalisé par Nadine Labaki avec Zain Alrafeea, Nadine Labaki, Yordanos Shifera, Fadi Kamel Youssef, Kawtar al Haddad, Cedra Izam et Boluwatife Treasure Bankole.

Retrouvez ce jeudi 'Capharnaüm' à 20h30 sur La Trois, ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx. Via TV Replay, vous pouvez regarder le programme jusqu'à 36 heures plus tard quand vous le souhaitez, ou également sur le site ou l'app 7 jours après sa diffusion !

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top