Cash-prizes dans l'esport : une constante augmentation ?

Esports | Depuis maintenant de nombreuses années, l'esport a pris une place conséquente dans le paysage social actuel. De l'apparition de nouvelles structures, de nouvelles compétitions ou de nouveaux événements, des moyens considérables sont mis en place pour permettre l'essor de l'esport. Les investissements dans le milieu sont toujours plus grands et les cashprizes des compétitions suivent également cette évolution. On a donc pu voir que de plus en plus d'événements proposaient des gains toujours plus gros. Mais quels sont les jeux qui sont les plus gros donateurs et quelle a été la compétition la plus lucrative ? Zoom sur ces gains toujours plus fous. 

De Proximus

Partager cet article

À une époque où les jeux vidéos n'étaient encore qu'à leur balbutiement, certains émergent et fédèrent une communauté grandissante. Ainsi, des jeux comme Doom, Starcraft ou Quake ont été des précurseurs en la matière afin de mettre en avant les systèmes de jeu compétitifs en solo ou en équipe.

De plus en plus de tournois voient le jour entre les années 1990 et le début des années 2000. Avec l'ampleur que ce phénomène a déjà pu prendre, les premiers cashprizes commencent déjà à atteindre voire dépasser le million de dollars. Une progression constante prouve que l'esport prend de l'ampleur.

Des compétitions à plusieurs millions de dollars de gains

Depuis le début des années 2000, l'esport et ses compétitions ont bien évolué. Toute cette émulation autour des compétitions génère énormément d'engouement et on remarque de plus en plus que les gains explosent. Des Battle Royale comme PUBG et son extension mobile à des FPS comme Counter-Strike ou encore Rainbow Six à des MOBA légendaires tels que League Of Legends ou Dota2. La scène compétitive esportive regorge de possibilités et les différents éditeurs de jeux tendent à offrir toujours plus à leurs joueurs. 

Depuis sa création, le jeu League Of Legends a pris une place de choix dans l'écosystème esportif. Les compétitions sont suivies dans le monde entier par des dizaines de milliers, voire millions de spectateurs. Et avec l'engouement que l'on connaît au jeu, on peut voir que le cashprize qui va avec évolue également entre les années. Pour le Riot Season 1 Championship, en 2011, le montant total des gains était d'à peine 100 000 dollars

Entre 2016 et 2018, les cashprizes offerts pour cette compétition commencent à devenir très importants. En 2016, il est de 5 millions de dollars. Deux ans plus tard, lors de la victoire des Invictus Gaming, face aux Européens de Fnatic, emmenés par le Belge Bwipo, les gains étaient cette fois-ci de 6,5 millions de dollars. Les Invictus Gaming avec leur victoire sont repartis avec 2,4 millions de dollars.  

En 2019, le milieu du Battle Royale s'est retrouvé soufflé par l'annonce de la World Cup sur Fortnite. Trente millions de dollars étaient mis en jeu, répartis entre les différents modes de jeu. Une arrivée de poids face à des concurrents comme PUBG. 

Le battle royal, à son arrivée dans le milieu était déjà en grande concurrence avec d'autres jeux du style comme PUBG. Ainsi, pour bien tenir en haleine ses néos-adeptes, les éditeurs ont annoncé que 100 millions d'euros seraient alloués dans les différents cashprize du jeu, dont 30 millions uniquement pour cette fameuse World Cup. 

Ce sont les tournois solo et duo qui auront rapporté le plus. L'Américain Bugha a remporté la compétition solo et la somme de 3,2 millions de dollars en survolant la compétition.


© FNCompetitive

De leur côté, le duo Aqua et Nyhrox se sont partagé 3 millions de dollars. Un gain énorme qui vient précipiter Fortnite parmi les plus gros donateurs de la scène.  


© FNCompetitive

Outre la World Cup, les différentes saisons de FNCS proposaient la somme d'un million de dollars et les Fall Skirmich en 2018, eux, la somme totale de quatre millions de dollars. Des sommes conséquentes gagnées par ces jeunes joueurs qui n'ont depuis pas eu de nouvelle chance de goûter à une victoire lors d'un World Cup Fortnite, puisque celle de 2019 fut la seule organisée jusqu'ici. En cause, la pandémie de covid qui sera venue contrarier les plans d'Epic Games. Fortnite a annoncé pour cette année un FNCS invitational qui se tiendra en présentiel, en novembre, aux États-Unis, avec un million de dollars de cashprize en jeu. 

Dota2 comme maître inégalable

Si de nombreuses scènes compétitives offrent des cashprize intéressants, il y a un jeu où les gains sont complètement astronomiques et augmentent chaque année un peu plus. Ce jeu, c'est Dota2. Apparu sur la scène compétitive à partir de 2011, avec le tout premier The International, organisé avec les joueurs de la scène de DotA. Le cahsprize de l'époque ne valait rien vis à vis de ceux qui suivront quelques années plus tard, à savoir un million de dollars. En 2013, le cashprize alloué pour The International, devient dès lors le nouveau gain le plus élevé de l'histoire avec quasiment trois millions de dollars. 

L'une des raisons qui fait que le jeu offre des cashprizes toujours plus gros, c'est que l'argent investi par les fans dans le battle pass du jeu est reversé dans la cagnotte pour The International. Ainsi, se sont les fans qui deviennent de principaux contributeurs à la réussite et à l'expansion de la scène. 


© Dota2

Au fur et à mesure des années on a donc retrouvé les tournois The International, truster les plus hautes places en termes de gains. De 2015 à 2018, chaque édition a vu son gain augmenté, passant de 18 millions en 2015 à près de 25 millions en 2018.

En 2019, une fois encore, le record est battu pour le jeu. Se sont donc un peu plus de 34 millions de dollars qui ont été répartis entre les équipes dont un peu plus de 15 millions seulement pour le vainqueur, la structure OG, emmenée par le français Sebastien "Ceb" Debs et le danois Johan "N0trail" Sundstein. Le second reste d'ailleurs à l'heure actuelle le joueur ayant engrangé le plus de gain de l'histoire avec quasiment 7 millions de dollars de gagnés tout au long de sa carrière. Le joueur a quand même réussi la performance de remporter The International deux fois de suite, en 2018 et 2019. 

Si les gains offerts en 2019 demeuraient depuis lors comme l'événement avec le plus gros montant, il ne fallut pas attendre bien longtemps pour le dépasser. Alors que l'édition 2020 de The International a été annulée à cause de la pandémie de covid. L'édition 2021 aura permis de repousser encore un peu plus le record en atteignant cette fois-ci, la barre sybolique des 40 millions de dollars. Des montants si grands que l'équipe classée à la huitième place du tournoi repart quand même avec un  million de dollars. 

Ces dernières années encore les cashprizes s'envolent

Des sommes énormes qui tendent à s'ouvrir à toutes les scènes. En 2019, d'abord, le jeu PUBG a offert 4 millions de dollars pour ses PUBG Global Championship. L'équipe coréenne de Gen.G esport qui a remporté la compétition est repartie avec 2 millions de dollars.

En 2020, de multiples jeux ont offert des gains énormes à leurs joueurs. La Honor of King World Champion Cup 2020 sur Arena of Valor aura offert pas moins de 4,6 millions de dollars. Dans le même temps, la Call of Duty League Championship 2020 aura également offert 4,6 millions de dollars. 

Sur Overwatch, les deux plus gros cashprizes furent sans conteste lors des Overwatch League entre 2019 et 2021. 5 millions étaient offerts en 2019, 4,7 millions en 2020 et 4,2 millions en 2021. En 2021, 1,5 millions revenaient directement aux vainqueurs. 

Cette année, des records ont encore été battus. En juillet, en Arabie Saoudite, la ville de Riyad accueillait le Gamers 8. Un énorme tournoi, organisé par le ministère des Sports saoudien. Un événement qui regroupe six scènes esportives différentes et mettant en jeu pas moins de 15 millions de dollars au total. 

L'un d'entre eux Rocket League mettra en jeu 2 millions de dollars, dont 500 000 dollars pour les vainqueurs. Ce montant reste à l'heure actuelle la plus grosse somme offerte sur une compétition du jeu. Un record qui ne tiendra pas longtemps puisque la prochaine World Cup sur Rocket League offrira à son vainqueur 600 000 dollars. 

Rainbow Six Siège a également fondu dans la brèche des cashprize attractifs avec le Six Invitational 2020 qui a permis d'offrir l'équivalent de trois millions de dollars à ses participants. Il en fut de même pour les éditions de 2021 et de 2022.  

Si Dota2 semble, de loin, dominer la concurrence en termes de récompense, les différentes scènes offrent d'importantes possibilités à leurs joueurs. Malgré tout, certains jeux compétitifs restent sur des cashprizes moins élevés que ce que l'on pu voir jusqu'ici. Ainsi, Counter-Strike reste une scène ou les gains n'excèdent généralement pas beaucoup plus que le million de dollars. 

Chaque scène à ses particularités et le fait de reverser des fonds de ses boutiques permet forcément à Dota2 de rester dans le milieu, le jeu le plus lucratif. 

L'esport n'a de cesse d'évoluer et il n'est clairement pas impossible de penser que dans les prochaines années de nouvelles compétitions viendront intégrer les hauteurs de ce classement avec des cashprizes encore plus mirobolants. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top