Qui est Nicky Evrard, la gardienne déterminante des Flames lors de cet Euro ?

Red Flames |

Les Red Flames se sont inclinées ce vendredi face à la Suède, en quart de finale de l’Euro féminin. Les filles n’ont pas à rougir de leur prestation. Parmi les joueuses qui ont permis de tenir le nul jusqu’aux arrêts de jeu face à la deuxième meilleur équipe du monde, Nicky Evrard. Portrait de cette gardienne qui a marqué l’Euro de son empreinte.

De Proximus

Partager cet article

A l’instar de Thibaut Courtois avec les Diables, Nicky Evrard est déterminante pour les Red Flames. La gardienne de 27 ans a été flamboyante lors de cet Euro, jusqu’à ses arrêts de classe mondiale face à la Suède. Lors de cette rencontre, les Red Flames ont concédé 10 tirs cadrés. Un seul a réussi à franchir la ligne. Nicky Evrard est assurément une des grandes figures de cet Euro pour les Flames et elle est aussi l’avenir d’une sélection encore jeune et en apprentissage.

De Zottegem à la Gantoise

Dès ses cinq ans, Nicky a suivi chaque week-end son père footballeur lors de ses matchs. Chez les Evrard, le sport est une histoire de famille. Et Nicky ne fait pas exception. Elle monte très jeune sur les pelouses. D’abord au Racing Strijpen, le club de son père situé à Zottegem, en Flandre-Orientale. Puis au SK Munkzwalm, dans la commune belge de Zwalin. Et enfin, elle rejoint La Gantoise en 2013.

Le club va lui ouvrir des opportunités. Nicky y fait ses armes et reçoit en 2015 le Sparkle, récompensant la meilleure gardienne évoluant en Belgique. En 2017, la Gantoise gagne la Coupe de Belgique. Les prestations de Nicky lui valent un transfert aux Pays-Bas. Elle y rejoint le FC Twente. Elle y joue deux saisons et devient Championne des Pays-Bas en 2019.

Juste après son aventure hollandaise, Nicky part en Espagne, au Sporting Huelva. Après une saison, elle revient à La Gantoise. A la rentrée, elle défendra cette fois les filets de l’OHL, club pour lequel elle a aussi de belles ambitions. Durant tout ce parcours, précisons que Nicky n’a pas toujours été dans les filets. Ce n’est qu’à l’âge de 22 ans (2017) qu’elle a eu un entraîneur de gardiens de but professionnel pour la première fois. En cinq ans, elle a fait un sacré bout de chemin !

Des châteaux gonflables

Si Nicky Evrard est considérée comme une des meilleurs gardiennes de cet Euro féminin, il ne faut pas oublier qu’elle est semi-professionnelle. Comme pour plusieurs de ses compatriotes dans le noyau des Flames, le football n’est pas son activité principale. À côté de ses cages et de ses gants, elle loue… des châteaux gonflables ! Elle exerce cette activité depuis peu. "Juste avant la pandémie de COVID, nous avons essayé d’organiser des stages de sport ou de football. Ceux-ci comprenaient un château gonflable pour les petits frères et sœurs des enfants qui venaient au stage. Lorsque nous avons voulu en acheter un, le vendeur m’a surprise en me demandant si je serais intéressée à reprendre son entreprise, a expliqué la jeune femme à nos confrères de la RTBF. "Je veux quand même une stabilité financière. Et les jours de congé et pendant les vacances, j’ai besoin de quelque chose pour m’occuper. Je ne peux pas jouer à FIFA tout le temps. Je suis aussi entrepreneuse. J’ai donc fait le grand saut". Activité suprenante, un peu comme la prestation des Red Flames lors de cet Euro historique.

Regardez tous les matchs de l'Euro féminin de football sur la Une ou sur Pickx.be ou l'app de Proximus Pickx.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top