Pickx @ the festivals : Typh Barrow et sa voix rauque mettent le feu aux Francofolies

Festivals |

Ce vendredi 22 juillet, Typh Barrow illumine la soirée des festivaliers présents aux Francofolies ! Du haut de la scène Pierre Rapsat à 22h45, l’interprète de tubes comme ‘Replace’ ou ‘Doesn’t Really Matter’ compte bien faire chanter les spectateurs. Proximus Pickx profite de son passage chez nous pour revenir sur la carrière de la chanteuse. 

De Proximus

Partager cet article

Que vous la connaissiez pour ses hits incontestés ou pour son rôle de juré dans l’émission culte ‘The Voice Belgique’, pas de doute, Typh Barrow fait partie de nos fiertés nationales. La chanteuse belge a toujours baigné dans la musique. Très jeune, elle apprend la maîtrise d’instruments et, dès ses 11 ans, elle écrit ses premières chansons. Elle s’est toujours rêvée professionnelle, mais a mis plusieurs années à développer son style musical. 

Sa voix rauque, en particulier, va se forger avec le temps et l’expérience. Parmi ses influences et ses inspirations, on retrouve Stevie Wonder, Marvin Gaye ou Adele : tous des chanteurs à voix, comme elle l’est devenue ! Une corde à son arc qui lui a cependant valu des déboires : à ses débuts, un kyste sur les cordes vocales lui a causé un arrêt de plusieurs mois pour éviter de perdre son timbre. Un obstacle qui lui a permis de prendre conscience de son trésor. 

Sa carrière débute lors de la sortie de son premier single, ‘You Turn’, en 2012. Typh Barrow se fait alors connaître grâce à ses reprises de chansons sur le net. En 2014? Elle sort son double EP, ‘Times’ et ‘Visions’. On y retrouve notamment une reprise de la chanson ‘Back to Black’, ce qui fera affirmer à beaucoup que la chanteuse n’est autre que la Amy Winehouse belge. Rien que ça ! 

Une habituée des Francofolies

Ses titres à succès, comme ‘To Say Goodbye’ ou ’No Diggity’ lui ouvrent les portes de nos festivals, dont les Francofolies : elle n’en est pas à son coup d’essai à Spa. Lors de l’édition 2015 du festival, elle est épinglée par les médias comme leur coup de coeur musical. Sur les planches comme lors d’émissions télévisées, Typh Barrow s’installe confortablement sur la scène musicale belge et internationale. 

L’année 2018 est ensuite très transformatrice pour elle. Elle sort tout d’abord son tout premier album, ‘RAW’, qui est aujourd’hui disque d’or. Mais elle intègre aussi le jury du concours musical ‘The Voice Belgique’, véritable célébration de ses talents, mais aussi de l’amour que la Belgique lui porte - et qui est pour le moins réciproque ! 

En 2019, elle sort l’un de ses tubes, ‘Replace’, annonciateur d’un deuxième album studio. Il débarque l’année suivante et s’intitule 'Aloha'. Un album authentique, fruit du voyage de la star en Nouvelle Calédonie. Elle y rencontre Gulaan, artiste kanak, avec qui elle écrit la chanson titre de cet album comme un pont entre deux langues et deux cultures. 

Depuis, Typh Barrow a aussi sorti son propre documentaire, ‘D'une voix à l’autre’. Grâce à des images inédites, elle nous emmène dans les coulisses de sa carrière, sa jeunesse, et comment elle est passée de Tiffany Baworowski, de son vrai nom, à la chanteuse Typh Barrow que nous connaissons si bien. Les festivaliers seront ravis de (re)découvrir le fruit de cette belle persévérance aux Francofolies ce vendredi soir ! 

Typh Barrow se produit le vendredi 22 juillet à 22h45 sur la scène Pierre Rapsat. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top