Kevin De Bruyne brille déjà avec Manchester City

Football | Manchester City s'est imposé 2-1 contre l'América de Mexico avec un doublé de son meneur Kevin De Bruyne, mais sans la première apparition de la recrue vedette de son mercato estival l'attaquant norvégien Erling Haaland, mercredi soir à Houston, au Texas.

De Belga

Partager cet article

Le Diable Rouge, qui portait le brassard de capitaine, a ouvert le score à la demi-heure de jeu, d'une frappe brossée à proximité de la surface adverse que n'a pu stopper l'ancien gardien du Standard Guillermo Ochoa.

Henry Martin a égalisé en profitant d'un long ballon vers l'avant et en résistant à la charge de Nathan Ake (43e), juste avant que De Bruyne n'inscrive le but de la victoire pour les champions d'Angleterre, sur un assist de Riyad Mahrez (45e+1).

Haaland a été laissé sur le banc par Pep Guardiola, pour le premier des deux matches amicaux de la tournée américaine de City. L'attaquant norvégien, recruté auprès du Borussia Dortmund pour 60 millions d'euros et qui fête ses 22 ans jeudi, pourrait faire ses grands débuts sous le maillot bleu ciel face à une équipe qu'il connaît bien, le Bayern Munich, samedi à Green Bay (Wisconsin).

Une autre recrue offensive, Julian Alvarez, a participé au match. Mais l'Argentin venu de River Plate qui évoluait à la pointe de l'attaque a été remplacé après 70 minutes plutôt discrètes sur le terrain. Le but des champions d'Angleterre était défendu par l'Allemand Stefan Ortega arrivé cet été de Bielefeld.

Le match a failli dégénérer peu avant la demi-heure de jeu lorsque le milieu Jack Grealish a réclamé un penalty et a eu une altercation musclée avec Ochoa. Les deux équipes ont dû être séparées, le gardien mexicain a été remplacé et l'international anglais hué par le public à chaque touche de balle.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top