Suspendue contre l'Italie, Amber Tysiak est "prête à 100%" pour le match contre la Suède

Red Flames | Amber Tysiak a connu un parcours contre-la-montre compliqué pour arriver à l'Euro 2022. La joueuse de l'OHL souffrait d'une déchirure aux adducteurs de la jambe droite mais a pu revenir à temps, même si elle a peu joué durant la phase de groupe.

De Belga

Partager cet article

La Limbourgeoise est restée sur le banc lors du match d'ouverture face à l'Islande et est entrée au jeu contre la France avant d'être exclue pour abus de cartes jaunes. Elle était, dès lors, suspendue lors de la victoire contre l'Italie lundi (1-0).

La joueuse de 22 ans est revenue mercredi sur les derniers mois : "Je suis particulièrement heureuse d'être ici. Ces derniers mois, j'ai dû travailler très dur à cause de cette blessure. Du coup, je manque de rythme", a-t-elle expliqué en conférence de presse. "Ce n'était pas agréable de prendre un carton rouge mais c'est le football. J'ai été bien soutenue par le groupe et le staff et j'essaie de retenir le positif de ce match. Nous formons une équipe unie et c'est super que nous soyons toujours en lice."

Tysiak a fait ses débuts en équipe nationale au début de l'année dernière et compte désormais dix-sept sélections. Lors du dernier match de préparation contre le Luxembourg (6-1), elle a fêté sa première titularisation depuis son retour en inscrivant deux buts.

De retour de suspension, Tysiak pourrait recevoir sa chance contre la Suède si De Neve venait à être absente. La joueuse d'Anderlecht s'est entraînée mercredi avec un bandage autour de la cuisse droite. "C'est à l'entraîneur de décider, mais je pense que je pourrais jouer aux côtés de Kees. Je suis prête à 100%", a déclaré Tysiak.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top