Davina Philtjens n'a pas vu le but contre l'Italie : "J'avais mal mais j'étais heureuse"

Red Flames | Pensionnaire du championnat italien depuis 2018, Davina Philtjens a vécu un match particulier contre l'Italie lundi soir lors du troisième match de poule de l'Euro 2022 (1-0).

De Belga

Partager cet article

"J'avais vraiment envie de gagner contre l'Italie. C'était vraiment chouette", a raconté la joueuse de Sassuolo mercredi en conférence de presse. Au moment du but de Tine De Caigny, l'arrière gauche était au sol et n'a donc pas vu la scène. "J'ai entendu des applaudissements et Janice (Cayman) est venue vers moi et m'a dit : 'Dav, on a marqué!'. (rires) Moi, j'avais surtout mal, même si j'étais heureuse, bien sûr."

Grâce à la victoire face à l'Italie, les Red Flames ont obtenu une qualification historique pour les quarts de finale où elles affronteront la Suède vendredi. Philtjens y retrouvera d'autres joueuses du championnat italien, comme la défenseuse Linda Sembrandt et l'attaquante Lina Hurtig, qui évoluent à la Juventus et Kosovare Asllani, nouvelle joueuse de l'AC Milan.

"Je connais Lina Hurtig car j'ai déjà joué contre elle en Italie. C'est une bonne attaquante, elle protège parfaitement son ballon. Asllani est aussi très forte, très rapide. Mais nous n'avons pas peur", souligne Philtjens. "Avec notre vitesse à l'avant, on aura quelque chose à faire."

Avec Janice Cayman, Philtjens est la doyenne de la sélection d'Ives Serneels. Pourtant, l'arrière gauche de 33 ans continue à arpenter son flanc avec vigueur. "Grâce à toutes ces jeunes, je me sens encore très jeune", explique la Limbourgeoise, qui ne pense pas encore à faire ses adieux à l'équipe nationale. "J'ai envie de continuer tant que j'ai encore la motivation et que mon corps me le permet."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top