Roberto Martinez voit d'un bon œil les récents transferts des Diables Rouges

Diables Rouges | Avec Toby Alderweireld (Antwerp), Axel Witsel (Atletico Madrid) et Romelu Lukaku (Inter Milan), plusieurs joueurs des Red Devils ont récemment changé d'employeur. Le sélectionneur national Roberto Martinez a commenté le choix de ses joueurs.

De Belga

Partager cet article

À propos du retour d'Alderweireld à Anvers, Martinez a insisté sur le leadership du défenseur. "Il est prêt à mener ce projet, il a déjà prouvé qu'il était un grand professionnel. Il peut être un vrai leader pour les jeunes dans le vestiaire."

Axel Witsel quitte quant à lui le Borussia Dortmund pour découvrir une nouvelle compétition en Espagne. "L'Atletico n'avait pas encore son profil dans le noyau. Pour Axel, il sera très stimulant de jouer dans un nouveau championnat, contre des clubs comme Barcelone ou le Real Madrid. Il s'adaptera immédiatement au football espagnol et améliorera l'équipe grâce à son expérience."

Romelu Lukaku revient à l'Inter Milan après un passage infructueux à Chelsea. "Parfois, les choses ne fonctionnent pas dans un club pour une certaine raison. Il était temps de trouver une solution et je pense qu'il est prêt pour un grand test. Il a quitté l'Inter avec un titre et les attentes seront élevées, mais il a besoin de ça."

Les transferts estivaux seront déterminants en vue de la Coupe du monde qui aura lieu à la fin de l'année au Qatar, estime le sélectionneur national. "À cause de la Coupe du monde en hiver, les joueurs n'ont pas beaucoup de temps pour trouver leurs marques dans un nouveau club. Cela aura un impact sur la sélection finale."

Si tout le monde est en forme, la Belgique devrait pouvoir viser les sommets au Qatar. "Nous visons toujours haut de toute façon", a déclaré Martinez en riant. "Quoi qu'il arrive, je sais que tous les joueurs sont très attachés à l'équipe nationale."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top