Une médaille pour la Belgique en natation de sauvetage

Sports | La Belgique a récolté une médaille, en bronze, dans les épreuves de natation de sauvetage des Jeux Mondiaux lors des compétitions disputées lundi à Birmingham en Alabama aux Etats-Unis.

De Belga

Partager cet article

Dans le relais 4X25m avec porté de mannequin, la Belgique (Sofie Boogaerts, Stefanie Lindekens, Nele Vanbuel et Aurelie Romanini) est en effet en bronze en 1:23.41. L'Allemagne est en or (1:21.21) devant la France (1:231.79), 2e.

La Belgique décroche ainsi sa 6e médaille lors de cette édition de cet évènement multi-sports après les trois en or et le bronze de Bart Swings en roller et le bronze de Jérémy Lorsignol en Parkour freestyle (gymnastique acrobatique).

Chez les messieurs, sur la même distance, Joni Ceusters, Maarten Van Laethem, Jeroen Lecoutere et Jelle Vandersteen ont terminé à la 5e place (1:10.79). L'Allemagne est aussi en or (1:05.22).

Sur le 50m avec porté de mannequin, Aurelie Romanini, 35 ans, a pris la 6e place en 36.18 dans une course remportée par l'Allemande Nina Holt (33.77).

Sur 100m avec mannequin, palmes et bouée tube, Bo Van de Plas, 20 ans, a pris la 5e place en 59.60. L'Italienne Federica Volpini se pare d'or en 56.27.

Sur la même épreuve, chez les messieurs, Corentin Stavart, 23 ans, a pris la 6e place (53.46) dans une course remportée par l'Allemand Tim Brang (50.48).

Dans le relais 4x50m 4 nages, Aurelie Romanini, Nele Vanbuel, Stefanie Lindekens et Sofie Boogaerts) a fini 8e (1:43.18). Là aussi, l'Allemagne est en or (1:35.82).

Chez les messieurs sur la même distance, la Belgique avec Jeroen Lecoutere, Corentin Stavart, Joni Ceusters et Maarten Van Laethem ont terminé 8e (1:32.76). La Hongrie l'a emporté en 1:26.53.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top