Pickx @ the festivals : Tomorrowland a commencé par un rêve

Tomorrowland |

Durant les trois derniers week-ends de juillet, nous pouvons nous attendre une fois encore à une véritable ruée vers De Score à Boom, là où se déroule la plus grande édition à ce jour du festival d’électro le plus célèbre du monde, Tomorrowland. Après deux ans de pandémie, les organisateurs préparent bien sûr un retour en fanfare, avec pour la première fois trois week-ends consécutifs au programme. Pour marquer le coup, Proximus Pickx revient sur les origines du Tomorrowland et l’histoire du festival. 

De Proximus

Partager cet article

14 août 2005. Deux frères, Manu et Michiel Bears, réalisent un rêve commun ambitieux : créer un festival d’EDM dans notre plat pays. Cette toute première édition de Tomorrowland pose les bases du phénomène mondial, mais elle est bien loin de ressembler au festival d’aujourd’hui. Cette année, ce sont pas moins de 600.000 billets qui ont été vendus. En 2005, seules 9.500 places ont été écoulées. Aujourd’hui, impossible de mettre la main sur un billet pour Tomorrowland sans patienter des heures sur une liste d’attente et le festival affiche complet en quelques minutes à peine. A l’époque, il suffisait de se rendre au Free Record Shop pour acheter son billet sans stress ni attente. 

Le spectacle visuel que l’on connaît aujourd’hui n’était pas non plus au rendez-vous aux premières heures de Tomorrowland. La scène principale était assez simple. Derrière les DJs, une bannière ornée d’un ’T’ était étendue. La gauche et la droite de la scène sont affublées de tissus blancs. Nous ne frôlons pas encore le festival haut en couleur auquel nous pouvons assister actuellement. En revanche, la programmation était quant à elle des plus prometteuses ! Lors de la première édition, l’organisation était parvenue à attirer des noms comme Ferry Corsten, Yves Deruyter, Sven Väth et la légende Armin van Buuren, qui est devenu depuis un véritable habitué du festival. 

Une croissance constante

Les organisateurs ont rapidement compris qu’il fallait rendre leur scène un peu plus attrayante. Dès la deuxième édition, des bannières beaucoup plus élaborées ont habillé la scène. Cette évolution alors amorcée a continué à battre tous les records d’année en année. Il a fallu un peu de recherches pour construire un style visuel : l’oeil géant de l’édition de 2006 ne vaut pas les volcans, les arbres magiques et les feux d’artifice des événements actuels. L’année 2006 marque cependant l’histoire du festival, puisqu’il s’agit de la première installation d’un camping ! A l’époque, l’affiche comprenait des noms comme David Guetta, Mark Norman, Fred Baker et, bien sûr, Armin van Buuren. 

En 2007, si la bannière derrière les DJ reste assez sobre, le festival inclut cependant un spectacle de lumière. On sent que le visuel occupe toute l’attention des organisateurs. En 2008, l’énorme structure représentant une tortue semble flotter au-dessus des festivaliers. Voilà qui lance la tendance des scènes spectaculaires à Tomorrowland, et qui attire des milliers de personnes à travers le monde. Les décorations autour de la scène principale ont grandi en même temps que l’intérêt pour le festival : il attire 50.000 visiteurs en 2008. 

Un festival international

Et le reste appartient à l’histoire. Avec des scènes principales comme le Masque, le Soleil, l’Arbre de vie et le Livre de la sagesse, qui sont les préférées des fans, le décor est devenu au fil des années une raison supplémentaire de participer au festival. Le Livre de la sagesse est également devenu la première scène de Tomorrowland à voyager à travers le monde, puisqu’en 2013, en plus du festival de Belgique, une première édition étrangère de Tomorrowland a été organisée. Cette version a eu lieu au Chattahoochee Hills à Atlanta et a été rebaptisée TomorrowWorld. Un succès suivi en 2015 par la première édition de Tomorrowland Brasil à Sao Paulo, et en 2019 par le premier Tomorrowland Winter dans la station de sport d’hiver de l’Alpe Huez. 

Tomorrowland est ainsi passé d’un petit festival d’électronique à Boom à un événement musical de renommée internationale qui attire des festivaliers au-delà des frontières. Aujourd’hui, l’événement est organisé à travers le monde pour satisfaire ses fans de plus en plus nombreux. Et tout cela a commencé par le rêve de deux frères. 

Vivez Tomorrowland en direct et au premier rang grâce à Pickx pendant toute la durée du festival ! Retrouvez les concerts en livestream sur pickx.be du 15 au 31 juillet. Ou regardez le livestream le soir à partir de 18h, sur l’app ou sur Pickx Live (chaîne 11).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top