Pickx @ the festival : Hamza, le flow qui américanise le rap français en direct des Ardentes

Les Ardentes |

Ce jeudi 7 juillet, le coup d’envoi officiel des Ardentes est donné ! Durant tout le week-end, bien des artistes vous attendent pour faire vibrer Liège, et parmi eux, on retrouve Hamza. Le jeune rappeur belge porte fièrement nos couleurs sur la scène du rap français, et voici toutes les raisons d’aller le voir vendredi en terres liégeoises. 

De Proximus

Partager cet article

Hamza beigne dans la musique depuis toujours. Dès ses 14 ans, il compose des beats avec des amis dans des groupes comme Kilogramme Gang, dont il est le fondateur. La formation se dissout et le jeune Belge se lance en solo avec son premier projet, 'Recto Verso'. C’était en 2013. Il faut attendre ensuite sa rencontre avec Dakose, qui devient son manager, pour qu’Hamza se remette à produire des sons. 

En 2015, il sort la mixtape 'H-24', qui lui vaut sa première reconnaissance internationale. Tout s’accélère et le rappeur enchaîne les productions. Il sort ‘Zombie Life’, puis son EP ‘New Casanova’, et enfin sa mixtape ‘Santa Sauce’. En 2017, il sort plusieurs singles, dont ‘Godzilla’, ‘Destiny’s Child’, ‘Vibes’, 'Outta Control’ et ‘Focus’. Des morceaux qui le portent jusqu’à la mixtape ‘1994’. 

Son premier album, ‘Paradise’, sort en 2019. Fort de son expérience dans la musique, Hamza collabore avec des artistes comme SCH (lui aussi présent aux Ardentes!), Aya Nakamura ou Christine and the Queens. La même année, il sort ‘Santa Sauce 2’, mixtape sur laquelle il collabore avec Damso, Koba LaD et Gambi : pas de doute, il a fait son trou dans le rap français et a laissé sa trace. 

Hip-hop et trap US

L’année dernière, il sort son dernier album en date, ’140 BPM 2’. De projets en projets, il s’impose comme une référence du rap francophone, et ce n’est pas pour rien. ‘Saucegod’, de son surnom, fait souffler un vent de renouveau sur le genre musical en l’agrémentant d’influences r&b à l’américaine. Tant au niveau des sonorités que du flow ou des paroles, le Belge s’inspire des stars de l’autre côté de l’Atlantique. 

Une vibe nouvelle sur la scène rap, mais qui fait mouche. Hamza n’est plus seulement une fierté de la Belgique, il est connu au-delà des frontières. Le cocktail musical qu’il propose, entre une trap digne d’Atlanta et de Young Thug et une pointe de dancehall entêtante, ne quitte plus nos ondes et nos réseaux sociaux. Et pour le plus grand plaisir de fans de rap en manque de sonorités nouvelles, qui pourront notamment vibrer sur les tubes d’Hamza aux Ardentes ce vendredi. 

Toutes les informations et les tickets pour Les Ardentes ici.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top