Rafael Nadal rejoint les demi-finales à Wimbledon en écartant Taylor Fritz en cinq sets

Sports | L'Espagnol Rafael Nadal (N.2), quatrième joueur du monde, s'est qualifié pour les demi-finales à Wimbledon mercredi en s'imposant en cinq sets face à l'Américain Taylor Fritz (N.11), 14e mondial.

De Belga

Partager cet article

Malmené et visiblement en souffrance, le Majorquin, 36 ans, a pourtant trouvé les ressources nécessaires pour s'imposer 3-6, 7-5, 3-6, 7-5 et 7-6 (10/4) au bout d'un long duel de plus de 4 heures (4h20 minutes).

Souffrant "au niveau des abdominaux", l'Espagnol, double lauréat (2008 et 2010) sur le gazon londonien, n'y avait plus joué depuis son élimination en demi-finales par Roger Federer en 2019.

"Le corps, en général, va bien mais j'ai quelque chose aux abdominaux. Il a fallu que je trouve un moyen de servir un peu différemment. J'ai pensé à plusieurs reprises que je ne terminerais pas le match, mais le public, avec l'énergie qu'il m'a envoyée, m'a permis d'aller au bout", a-t-il expliqué.

Rafael Nadal est ainsi toujours en course pour un troisième sacre de rang en Grand Chelem après ses succès à l'Open d'Australie et à Roland-Garros, et peut toujours viser un troisième sacre à Wimbledon, après 2008 et 2010.

Rafael Nadal rencontrera en demi-finales l'Australien Nick Kyrgios (ATP 40), 27 ans, tombeur de son côté du Chilien Christian Garin (ATP 43), 26 ans, 6-4, 6-3, 7-6 (7/5) en 2 heures 11 minutes. Kyrgios s'offre ainsi sa première demi-finale dans un tournoi du Grand Chelem.

"J'espère que je serai prêt à jouer ce match. Nick est un très grand joueur sur toutes les surfaces, mais en particulier sur gazon. Il fait une super saison sur cette surface et il faudra absolument que je sois à 100% pour avoir mes chances", a estimé Nadal qui espère atteindre ensuite une sixième finale à Wimbledon.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top