Les Red Panthers battent le Japon et assurent leur place en barrages

Sports | Les Red Panthers se sont imposées 3-0 (mi-temps 1-0) face au Japon (FIH 11) lors de leur troisième et dernier match de la poule D à la Coupe du monde féminine de hockey, mercredi à Terrassa, en Espagne. Si ce succès assure à la Belgique (FIH 5) de terminer au 2e rang de la poule et d'ainsi participer aux barrages (les 8e de finale), elle devra toutefois attendre le résultat du match suivant entre l'Australie (FIH 3) et l'Afrique du Sud (FIH 15) pour savoir si elle peut encore accrocher la première place, directement qualificative pour les quarts de finale.

De Belga

Partager cet article

Dominantes dans la rencontre, mais à nouveau -comme contre l'Australie mardi soir - sans pouvoir conclure dans le cercle adverse, les Panthers ont trouvé la solution sur penalty-corners (pc). A deux reprises via Stephanie Vanden Borre (24e et 40e) et sur un sleep d'Ambre Ballenggien (44e).

La Belgique a entamé son tournoi dimanche par une victoire 2-0 face à l'Afrique du Sud, avant de s'incliner 0-2 devant l'Australie mardi soir, laissant ainsi la main et la 1ère place aux Hockeyroos avant cette dernière journée du groupe D. Si les Océaniennes battent l'Afrique du Sud dans le match à suivre, la victoire leur permettra de rester en tête de la poule et de se hisser directement en quart de finale.

Dans ce cas de figure, les Belges passeront par un barrage à Amstelveen, aux Pays-Bas, coorganisateur du Mondial, contre l'équipe classée 3e du groupe A, soit à coup sûr le Chili (FIH 13), pour accéder aux quarts. La suite du tournoi se déroule par élimination directe jusqu'en finale, qui aura lieu à Terrassa.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top