Taco van der Hoorn déçu après sa deuxième place dans la 5e étape: "Une chance unique"

Cyclisme | Le suspense a duré plusieurs minutes mercredi avant qu'un vainqueur ne soit annoncé à l'issue de la cinquième étape du Tour de France. La photofinish était formelle: c'est bien l'Australien Simon Clarke (Israel-Premier Tech) qui s'est imposé, devant le Néerlandais d'Intermarché-Wanty-Gobert, Taco van der Hoorn.

De Belga

Partager cet article

"J'étais si proche", a réagi le Néerlandais après la course. "J'ai marqué cette étape, j'ai tout donné. J'ai réussi à garder mon sang-froid quand Neilson (Powless, ndlr) est parti, ce n'était pas à moi de combler l'écart. J'étais parfaitement installé et quand Boasson Hagen a fait le travail, je savais que je devais y aller. Je savais que j'étais trop loin, mais si je n'y étais pas allé, j'aurais perdu mon élan. J'aurais peut-être dû attendre un peu plus longtemps, jusqu'à ce que Hagen s'arrête vraiment, j'aurais eu plus de vitesse. C'est vraiment nul, j'étais si proche."

"La différence entre la victoire et la deuxième place est si grande", a-t-il continué, déçu. "J'ai été très vite sur le sprint, mais je l'ai vu (Clarke, ndlr) arriver à la fin. J'ai jeté mon vélo vers l'avant et je pensais avoir peut-être gagné. Mais? non. Ça va me hanter pendant un moment, parce que je n'aurai peut-être plus jamais cette chance."

En 2021, van der Hoorn avait remporté une étape du Tour d'Italie mais n'a encore jamais réussi à terminer en tête d'une étape de la Grande Boucle.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top