Norrie, vainqueur de Goffin : "David m'en faisait voir de toutes les couleurs"

Sports | Cameron Norrie (ATP 12) était ému aux larmes après avoir mis fin au parcours de David Goffin (ATP 58) mardi en quart de finale à Wimbledon. Vainqueur 3-6, 7-5, 2-6, 6-3, 7-5 après 3h28 de jeu sous les yeux du duc et de la duchesse de Cambridge, le Britannique disputera à 26 ans, sa première demi-finale dans un tournoi du Grand Chelem.

De Belga

Partager cet article

"Honnêtement, je ne sais pas quoi dire", a-t-il confié les yeux humides à même le court après sa victoire. "Je suis tellement heureux d'avoir réussi à l'emporter avec l'aide d'une si belle équipe, de ma famille et de mes amis. Les choses n'allaient pas comme je le voulais au début, je ne me sentais pas bien, je ne touchais pas bien la balle. Tout le mérite revenait à David. Il jouait vraiment bien et m'en faisait voir de toutes les couleurs. Je ne parvenais à développer mon jeu. Et grâce à vous les gars (le public, ndlr), je suis parvenu à rester aussi patient que possible. J'étais sur l'adrénaline et à la fin, je me suis appuyé sur mes jambes et j'ai mis la balle dans le terrain. Et c'est super de m'en être sorti. Gagner un tel match m'a rappelé tout le travail réalisé durant l'hiver et les sacrifices effectués. Cela valait e coup et c'est une très douce sensation."

Vendredi, c'est donc lui et non le Liégeois qui pourra défier Novak Djokovic (ATP 3), le triple tenant du titre, pour une place en finale.

"C'est génial, mais cela n'en devient que plus compliqué", a-t-il souri. "Je vais essayer de savourer et ensuite de l'ébranler. J'espère, enfin je suis certain, que vous serez encore derrière moi vu vos encouragements. Je m'en réjouis et je vais tâcher de me préparer le mieux possible pour défier Novak."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top