Pickx @ les festivals : High Hi ouvre le dimanche à Werchter

Rock Werchter |

L'un des noms belges à admirer à Rock Werchter ce dimanche n’est autre que le trio pop alternatif, High Hi. Ils percent actuellement à la radio avec des singles tels que ‘All Cool All Fine’ et avec leur nouvel album ‘Return To Dust’. Nous avons parlé avec le batteur et chanteur du groupe, Dieter Beerten. Il nous parle de l'été des festivals à venir et des ambitions de son groupe.

De Proximus

Partager cet article

Bonjour Dieter. Vous ouvrez le dimanche à Werchter sur la scène du KluB C. Êtes-vous satisfait de cette place dans le programme ?

Dieter Beerten : "Oui, en effet ! Nous en sommes très heureux, et aussi du fait que nous jouons sous une tente. À l'extérieur, les gens sont souvent occupés à d'autres choses, comme chercher des bières, alors qu’à l'intérieur, ils sont vraiment là pour vous. L'atmosphère est complètement différente de celle de la scène principale, par exemple. Nous avons également un jeu de lumière lors de notre spectacle, ce qui serait un peu décevant si nous jouions à l'extérieur pendant la journée. L'ouverture est un défi, mais nous ne nous en plaignons pas. Nous n'avons qu'un seul but, c'est de nous battre pendant une demi-heure. Il n'y a pas d'autre option."

Y a-t-il des concerts à Werchter que vous voulez vous-mêmes aller voir ?

Dieter : "Nous voulons vraiment voir Big Thief, mais ils jouent juste après nous dans The Barn. Ce ne sera donc pas possible, car nous devrons nous séparer après notre spectacle. Jimmy Eat World, un de mes favoris d'enfance, joue également dimanche. Les autres jours, nous aimons aussi Phoebe Bridgers et IDLES par exemple, et HAIM est un excellent groupe à mon avis qui aurait pu être programmé un peu plus tard dans la soirée, mais nous n'irons pas tout le week-end. Je n'ai pas trop envie de voir tous ces groupes donner le meilleur d'eux-mêmes avant de devoir nous-mêmes jouer. Ce serait une sorte d'auto-flagellation, ça nous stresserait trop."

Vous ne jouerez pas seulement à Werchter cet été, mais aussi à Pukkelpop, aux Lokerse Feesten, à Rock Ternat... L'été des festivals s'annonce chargé pour High Hi ?!

Dieter : "Nous faisons un peu moins de concerts que d'habitude, mais les endroits où nous nous trouvons sont très agréables. C'est bien que nous puissions mettre notre signature sur l'été 2022."

Ce concert à Rock Werchter est-il un point culminant pour vous, les gars ?

Dieter : "Jouer à Werchter a longtemps semblé quelque chose d'inaccessible. Il y a quelques années, nous pensions encore que oui,  nous pourrions jouer dans des festivals un jour ou l’autre, mais que nous serions encore trop petits pour Werchter. Et maintenant, nous y sommes. C'est irréel. Mais ce n'est pas parce que c'est le plus grand festival où nous sommes, que nous sommes moins enthousiastes pour les autres à venir. C'est aussi un honneur de jouer au Pukkelpop ou aux Lokerse Feesten, par exemple. En fait, ce sont tous des points forts. "

Y a-t-il un grand contraste avec les étés précédents ?

Dieter : "L'été dernier, nous avons eu la chance de jouer près de quarante concerts, une opportunité qui a été donnée à très peu d'artistes dans notre pays. Ce n'était pas la même chose, parce que la plupart des concerts se déroulaient devant un public assis, mais nous avons joué à Werchter Parklife et ainsi de suite, par exemple. Les concerts à Crammerock et Rock Ternat étaient spéciaux, car c'était la première fois que nous avions un public debout et que tout était à nouveau permis. Maintenant, nous devons être en mesure de confirmer tout cela."

Vous avez récemment sorti un nouvel album qui marche très bien. On vous entend beaucoup en radio, et les festivals d'été sont complets. Que pensez-vous de cette sortie ?

Dieter : "Nous en sommes très heureux ! Nous n'avons jamais eu autant d'attention de la part de la presse. Nous remarquons cette reconnaissance du nom dans la façon dont les gens nous regardent. Mais on fait toujours notre propre truc."

Du coup, est-ce l'année de la percée pour High Hi ?

Dieter : "En Belgique, le public alternatif nous apprécie depuis un certain temps, et maintenant le grand public commence à nous connaître aussi, c'est certain. Ma tante par alliance ne connaîtra toujours pas High Hi, mais on arrive à quelque chose. Nous avons beaucoup d'ambition pour aller plus loin dans ce domaine. Il ne s'agit pas d'un sommet ou d'un point final, mais d'une des grandes étapes que nous devons franchir pour aller de l'avant."

Quelle est la prochaine étape ? Percer à l'étranger ?

Dieter : "C'est quelque chose que nous voulons pousser très fort et après cet été, nous serons certainement prêts pour cela. Je trouve amusant que nous, les Flamands, soyons toujours très polis et prudents dans l'expression de nos ambitions, mais je pense que c'est permis. Il y a tellement de bons groupes dans notre pays qui peuvent réussir à l'étranger, ou qui y réussissent déjà très bien, et nous voulons absolument en faire partie."

Est-ce que vous écrivez assidûment en ce moment ou est-ce que cela est mis en pause afin de vous concentrer sur les concerts ?

Dieter : "En ce moment, nous nous concentrons en effet principalement sur les performances live. D'habitude, on travaille pas mal en sprints courts. Ce n'est pas conscient, mais tout à coup, l'envie de faire de la musique est là et nous élaborons des idées sur lesquelles nous passons ensuite six mois à travailler en studio. Pour moi, c'est un peu comme si je devais soudainement pondre un œuf. Il se pourrait que nous commencions à faire de la nouvelle musique en septembre et octobre, mais il se pourrait aussi que nous ne n’en ressentions pas encore le besoin/l’envie."

Bonne chance High Hi pour le concert à Werchter et pour les voyages à l'étranger !

Vivez le festival Rock Werchter en direct et au premier rang grâce à Pickx pendant tout l'été du festival. Entre le 30 juin et le 3 juillet, vous pouvez retrouver tous les concerts sur Pickx.be ! Vous pouvez également suivre les concerts le soir sur l'application ou sur Pickx Live (chaîne 11). Téléchargez l’application pour Android ici et pour Apple ici.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top