Ruben Verheyden signe les minimas sur 1500 m pour l'Euro de Munich, Sacoor déçoit encore

Sports | Ruben Verheyden a décroché son billet pour les championnats d'Europe de Munich (15-21 août) samedi à l'occasion de la Nuit de l'Athlétisme de Heusden. Le champion d'Europe Espoirs (U23) en titre a pris la 2e place de la course en 3:35.19. Le temps limite pour se rendre en Bavière était de 3:36.00. La victoire est revenue au Kenyan Reynold Kipkorir en 3:34.02.

De Belga

Partager cet article

Verheyden a largement amélioré son record personnel qui était de 3:37.00 depuis le mois de mai. Les autres Belges dans la course n'ont pas réussi les critères en vue de l'Euro. Tarik Moukrime a couru en 3:36.43, Stijn Baeten en 3:36.52 et Jochem Vermeulen en 3:37.73.

"J'ai effectué un stage en altitude de trois semaines et je savais qu'un chrono rapide était là, mais je n'osais pas espérer qu'il soit aussi rapide", a déclaré Verheyden. "La course et la météo étaient parfaites, comme elles le sont habituellement ici à Heusden. Donc cela a aidé. C'est un grand soulagement, parce que j'ai couru en 3:37 à maintes reprises et j'espérais une performance, et je l'ai réalisée maintenant."

Verheyden n'a que 21 ans, mais il n'entend pas se rendre à Munich uniquement pour acquérir de l'expérience. "Je réalise le huitième temps de l'année en Europe, alors l'objectif devrait être de courir la finale des Championnats d'Europe. Mon dernier tour rapide est une arme dans cette optique."

Jonathan Sacoor a encore déçu sur 400 m. Le Hallois, membre des Tornados champions du monde en salle en mars dernier à Belgrade, n'a réussi que 47.25 sur le tour de piste, alors que son record personnel se situe à 45.03 et son chrono de référence de l'année à 46.98. Jonas De Smet s'est imposé en 46.82.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top