Tibo De Smet passe sous les 1:45 sur 800 m

Sports | Tibo De Smet a pris la 3e place du 800 m samedi à la Nuit de l'Athlétisme, le meeting organisé à Heusden. Le Gantois de 23 ans a signé le très bon chrono de 1:44.89, améliorant son record personnel établi lors de sa victoire aux championnats de Belgique à Gentbrugge (1:45.32).

De Belga

Partager cet article

De Smet, 5e performeur belge de l'histoire, se situe désormais au 12e rang des performeurs européens de l'année. Il avait obtenu son billet pour l'Euro de Munich la semaine dernière. Son nouveau record personnel lui aurait permis de disputer les Mondiaux d'Eugene mais la période de qualification est terminée depuis le 26 juin.

La victoire samedi est revenue à l'Australien Peter Bol en 1:44.26.

"Je savais que je pouvais aller plus vite, mais pas aussi vite", a déclaré De Smet après sa course. "Maintenant, je suis à cinq centièmes du record personnel d'Eliott Crestan, mon idole. Je me suis placé à l'arrière et je ne suis pas passé très vite au 400 mètres, mais je sentais que je pouvais bien remonter et je l'ai fait."

De Smet ne regrette pas la qualification manquée pour les Mondiaux. "Depuis le début de la saison, mon objectif est l'Euro de Munich, donc je ne vais pas pleurer et surtout en profiter. Les prochaines semaines, je ne prévois pas beaucoup de courses et je veux me préparer à l'entraînement en vue des championnats d'Europe."

Kobe Vleminckx a gagné le 100 m en 10.26, un centième de plus que son record personnel. Dans la course féminine, Rani Rosius, qui avait couru en 11.28 la semaine dernière, a dû se contenter en 11.39 de la deuxième place derrière la Néerlandaise Jamile Samuel qui s'est imposée en 11.36.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top