Revanche pour Goffin contre Humbert à Wimbledon qui le considère comme "un sacré client"

Sports | David Goffin (ATP 58) va tenter de se qualifier pour la quatrième fois de sa carrière pour les huitièmes de finale à Wimbledon, vendredi. Facile vainqueur de l'Argentin Sebastian Baez (ATP 35), tête de série N.31, 6-1, 6-2, 6-4 mercredi, le Liégeois, 31 ans, retrouvera le Français Ugo Humbert (ATP 112), 24 ans, qui a coupé l'herbe sous le pied du Norvégien Casper Ruud (ATP 6), finaliste à Roland-Garros, 3-6, 6-2,7-5, 6-4.

De Belga

Partager cet article

"Je suis satisfait jusqu'ici", a confié le N.1 belge. "Je me sens bien sur le court. Ce fut une très bonne prestation contre Baez, surtout lors des deux premiers sets. C'est un peu un soulagement, car cela avait tout de même été une course pour arriver 'fit' à la suite de petits pépins (NdlR : il avait quitté Roland-Garros avec une blessure au psoas). J'espère réussir à continuer dans cette voie."

Il s'agira de la deuxième confrontation sur le circuit - et la première sur gazon - entre David Goffin et Ugo Humbert. Le gaucher de Metz a remporté la première au tournoi ATP d'Anvers en 2019, 6-3, 6-1, mais sait que la tâche ne sera pas évidente.

"C'est un sacré client, on s'est beaucoup entraîné ensemble", a-t-il expliqué au sujet du Liégeois. "Ça va être un super match. C'est vrai que j'arrive bien à me lâcher contre les joueurs du Top 10. J'adore jouer ce genre de matches où je sais que je n'ai rien à perdre, mais il faut que j'arrive à progresser sur mon niveau moyen. Il y a des moments où je sens que je tape très bien, que je vois bien le jeu, mais cela a tellement pêché ces derniers mois que je ne me mets aucune pression. Il n'empêche, je ne veux pas m'arrêter là. J'ai envie que l'histoire continue."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top