Bongonda et d’autres cadres sur le départ : le Racing Genk entame un nouveau cycle

Jupiler Pro League |

Des équipes comme Anderlecht, le Club Bruges et l’Antwerp se sont déjà montrés actifs pour ce mercato estival. Le Racing Genk est quant à lui resté discret jusqu’à présent, mais c’est peut-être le calme avant la tempête. Il pourrait bien y avoir du mouvement à la Cegeka Arena, à commencer par le départ de Bongonda.

De Proximus

Partager cet article

Il y a un an, le discours au Racing était encore très ambitieux et le club affichait fièrement ses prétentions au titre. Le club disposait d’un noyau solide, d’une belle assise financière et tous les voyants semblaient au verre pour réaliser une grande saison. L'année s'est avérée dramatique et Genk n'a pas réussi à s'imposer, que ce soit en Europe, en Coupe de Belgique ou en Jupiler Pro League. L’équipe n'a même pas réussi à se qualifier pour les barrages européens et, lors des play-offs, elle n'a pas pu obtenir un billet européen. Une saison ratée.

Bernd Storck, qui était venu prendre la relève de John van den Brom, a été remplacé par Wouter Vrancken après quelques mois. L'ancien joueur de Genk devra guider le club vers le sommet du championnat. Pour l'instant, cependant, il doit attendre de nouveaux joueurs, car Genk doit d'abord vendre. Le noyau est déjà très large, mais quelques joueurs sont à la fin d'un cycle et il est temps de leur dire au revoir.

Bongonda et Onuachu

Theo Bongonda pourrait être le premier à partir. L’ailier veut partir et doit s'entraîner seul pour le moment, tout comme Ike Ugbo. Selon le Het Belang van Limburg, des clubs des Émirats arabes unis lui font la cour et Bongonda, à 26 ans, pourrait toucher le jackpot. L'achat le plus cher (7 millions d'euros) de l'histoire du Racing Genk a joué trois saisons dans le Limbourg. Avec 36 buts et 20 assists en 111 matchs, il s'est plutôt bien débrouillé. Bongonda a encore un an de contrat et Genk tentera de récupérer les 7 millions d'euros investis dans ce transfert.

Bongonda n'est pas le seul attaquant qui pourrait aller voir ailleurs. Paul Onuachu veut grandir et jouer dans un plus grand championnat. A 28 ans, le vainqueur du Soulier d'Ebène et du Soulier d'Or espérait déjà partir il y a un an, mais Genk a demandé 25 millions d'euros. Aucun club n'a franchi le pas et l'attaquant espère partir cette saison également - à condition qu'un prix de transfert inférieur soit proposé. Le grand attaquant (2m01) est arrivé du FC Midtjylland en 2019 pour 6 millions d'euros et est rapidement devenu une référence sur les terrains belges. Avec 68 buts et 10 assists en 112 matchs, il présente des statistiques particulièrement bonnes. Genk a déjà son remplaçant dans la maison en la personne de Cyriel Dessers, qui est revenu de Feyenoord.

Lucumi et Muñoz

Derrière aussi il pourrait y avoir plusieurs départs. Jhon Lucumi, qui a connu une saison compliquée, a de nouveau été lié à des équipes comme l’Atalanta et Séville ces dernières semaines. Le défenseur central est encore sous contrat pour un an et Genk a déjà anticipé un départ l'été dernier avec le transfert de Mujaid Sadick.

Et puis, il y a Daniel Muñoz. Le latéral droit colombien aimerait également gravir les échelons. Ces quelques semaines promettent d'être passionnantes à Genk, où l'on souhaite apporter un peu d'air frais au sein de l'équipe. Vrancken attend, mais il est déjà clair qu'il y aura beaucoup de transferts dans les semaines et les mois à venir.

Suivez la Jupiler Pro League tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Pro League, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Proximus Pickx propose dans son app (Android & iOS) et sur son site web proximuspickx.be un mode « interactif » lors des rencontres en UEFA Champions League, Jupiler Pro League et la Challenger Pro League. Grâce à cette fonctionnalité, vous découvrez les compositions des équipes, les statistiques du match ou encore l’historique des rencontres, le tout en un seul clic ! Mais surtout, le lecteur vidéo interactif vous permet de revivre à votre guise les plus belles actions du match instantanément. Vivez les exploits de votre équipe favorite comme nulle part ailleurs et jouez votre propre VAR !

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top