Fin de l’histoire d’amour napolitaine pour Dries Mertens ?

Serie A |

Nous sommes le 30 juin et Dries Mertens ne sait toujours pas ce que l'avenir lui réserve. Son contrat expire aujourd'hui à Naples et malgré les efforts du Diable Rouge, le club n'a pas l’air de vouloir le prolonger. Restera-t-il à Naples, ou partira-t-il par la petite porte ?

De Proximus

Partager cet article

Dries Mertens se sent particulièrement bien à Naples. Il préfère donc y rester, et c'est pourquoi il a également indiqué qu'il était prêt à réduire largement son salaire actuel. L'attaquant belge de 35 ans est prêt à diviser celui-ci par deux, passant de 5 millions d'euros brut par an à 2,5 millions d'euros.

Le président Aurelio De Laurentiis joue le jeu à fond et n'a même pas (encore) fait de contre-proposition à Mertens. À la mi-juin, Mertens a trouvé cela étrange. "Je pensais rester à Naples, mais il n'y a toujours pas d'offre. C'est étrange que je doive attendre si longtemps et je ne le comprends pas très bien", avait-il déclaré à l'époque au Het Laatste Nieuws.

Beaucoup d'intérêt

Mertens ne doit toutefois pas s’inquiéter de se retrouver au chômage car ses services intéressent de nombreux clubs. L'ancien joueur de l'AGOVV, du FC Utrecht et du PSV a été cité ces derniers mois du côté de la Lazio, Valence, l'Olympique de Marseille, l’Antwerp FC, l'Inter Miami et Salernitana. L'attaquant pourrait donc immédiatement s'engager ailleurs, mais il veut rester à Naples. La question qui se pose est de savoir le club italien va dire adieu au chouchou du public et meilleur buteur de l’histoire du club après 9 ans, ou s’ils vont faire plaisir aux fans (et au joueur) en le prolongeant une année de plus afin de lui offrir les adieux qu’il mérite.

Mertens, lui, veut une réponse le plus vite possible. Ses performances de la saison dernière sont plutôt honorables. Il était souvent remplaçant, mais en 37 matchs il a inscrit 13 buts et délivré 2 passes décisives. Pour cela, le Diable Rouge n'a eu besoin que de 1.737 minutes, ce qui représente une action décisive toutes les 115,8 minutes et est donc loin de constituer une mauvaise moyenne.

Le bilan du Louvaniste au Napoli est impressionnant. En 397 matchs pour le club, il a inscrit la bagatelle de 148 buts et délivré 90 assists. Selon la presse transalpine, il y a encore une chance que Mertens obtienne un nouveau contrat. Si cela ne tenait qu’au joueur lui-même, le contrat serait déjà signé depuis longtemps. Mais demain, il sera libre.

La Coupe du monde en danger ?

La saga autour de Mertens sera également suivie par le sélectionneur national Roberto Martinez. L'attaquant est toujours dans la sélection des Diables Rouges lorsqu'il est en forme, mais il semble avoir perdu sa place de titulaire depuis le dernier Euro. Lors des quatorze dernières rencontres, il n'a joué que contre les Pays-Bas (45 minutes) et la Pologne (80 minutes).

Avec Jérémy Doku et Charles De Ketelaere, Mertens a deux concurrents supplémentaires, sans oublier que Leandro Trossard a également fait ses preuves en équipe nationale. S’il veut continuer à faire partie du groupe, il devra s’entrainer dur, que ce soit au Napoli ou ailleurs. Une condition indispensable pour aller à la Coupe du monde au Qatar, laquelle constituera très certainement son dernier tournoi avec la Belgique. Le joueur compte 105 caps pour 21 buts et 31 assists.

Suivez le meilleur de la Serie A tout au long de la saison sur les chaînes d’Eleven Sports, disponibles dans le forfait Pickx Sports de Proximus.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top