Nafi Thiam boucle sa préparation pour les Mondiaux par un succès à la hauteur

Sports | Nafi Thiam a remporté le saut en hauteur lors du meeting international d'athlétisme de la Province de Liège, mercredi. Elle a passé 1m91, un centimètre en dessous de son record de la saison.

De Belga

Partager cet article

Sur sa propre piste d'entraînement, qui a été entièrement rénovée, Thiam a conclu sa préparation en vue des championnats du monde à cette occasion. Samedi, elle s'envolera pour les États-Unis et Eugene (Oregon) où se dérouleront les Mondiaux à partir du 15 juillet. Après avoir franchi 1m91 à son deuxième essai. Elle a tenté 1m94, mais a échoué à trois reprises.

À l'origine, la double championne olympique de l'heptathlon devait également courir le 100 m haies à Naimette-Xhovémont, mais elle a changé d'avis. "Mes ischio-jambiers étaient extrêmement raides après le championnat de Belgique et il n'était plus question de disputer la course la course", a déclaré Thiam après coup. "Hier, c'était encore assez douloureux pendant l'entraînement, mais heureusement, ça allait mieux aujourd'hui. Je n'ai pas vraiment hésité à participer au saut en hauteur. Et en fait, je me suis sentie super bien aujourd'hui, peut-être même trop bien. Je me suis approchée trop près du sautoir à chaque fois, c'est donc un signe que je suis forte et rapide. C'est aussi parce que j'ai été stimulée par le soutien massif du public, mais c'est un bon entraînement pour les championnats du monde. C'est dommage que j'ai raté la barre à 1m94 à cause de ça, parce que je sens qu'elle était là."

Thiam prend l'avion pour les Championnats du monde samedi avec confiance. "Mes résultats des dernières semaines étaient bons et je pars sereine", a-t-elle ajouté. "La confiance augmente et c'est pourquoi je me sens de plus en à l'aise. J'ai particulièrement hâte d'y être."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top