La Belgique emmenée par Bart Swings se rend en Alabama bien décidée à s'illustrer

Sports | Le Team Belgium sera fort de 75 athlètes représentants dix-neuf sports à l'occasion de la 11e édition des Jeux Mondiaux qui se disputeront du 7 au 17 juillet à Birmingham en Alabama (États-Unis). La délégation belge, qui a été présentée mercredi soir à Bruxelles, comprendra 110 personnes signe "que le sport non olympique est aussi pris au sérieux par le Comité olympique et interfédéral belge", comme l'a souligné Olav Spahl, le directeur du sport de haut niveau au COIB.

De Belga

Partager cet article

Les Belges n'entendent pas faire de la figuration dans ces "Jeux des sports non olympiques". Il y a quatre ans à Wroclaw, les 63 athlètes présents dans 12 disciplines avaient effectué une véritable moisson de podiums avec un bilan de 7 médailles d'or, 9 d'argent et 8 de bronze. "Il est difficile de se fixer des objectifs cette année car l'absence de la Russie et du Bélarus modifient les cartes", a encore souligné auprès de Belga Olav Spahl.

La figure de proue de la délégation est un certain ... Bart Swings. Le champion olympique des JO de Pékin cet hiver dans l'épreuve départ groupé de patinage de vitesse revient à ses premières amours en disputant pas moins de cinq épreuves de roller. Ce seront ses troisièmes "World Games" après Cali et Wroclaw. Il a déjà gagné quatre médailles d'or, deux d'argent et une de bronze dans ce patinage à roulettes en ligne. Il est le premier champion olympique à venir disputer les Jeux Mondiaux. Ils rassembleront quelque 3600 athlètes venus de cent pays dans 34 disciplines, plus cinq en démonstration.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top