Une voie royale vers la finale pour Djokovic et Nadal à Wimbledon ?

Sports | S’ils n’ont pas réellement brillé pour leur entrée en matière à Wimbledon, Novak Djokovic et Rafael Nadal semblent cependant avoir un chemin tout tracé vers une nouvelle finale de Grand Chelem. Alors que plusieurs cadors étaient déjà forfaits avant le tournoi, le coronavirus et les éliminations surprises ont encore réduit la concurrence.

De Proximus

Partager cet article

Vainqueur en quatre sets du Sud-Coréen Soonwoo Kwon, 81e mondial, Novak Djokovic n’a pas véritablement impressionné pour son premier match à Londres lundi. Sextuple lauréat sur le gazon londonien, le Serbe a même semblé un peu rouillé. Mais il a fait le job et s’attend à monter en puissance. Dans l’aventure, il s’est même offert un nouveau record en enregistrant sa 80e victoire à Wimbledon, un cap qu'il avait déjà franchi dans les trois autres tournois du Grand Chelem. Il s’agit d’un exploit inédit dans l’histoire du tennis.

Un tableau dégagé

Le numéro 3 mondial ne devrait avoir aucun mal à augmenter ce nombre de quelques unités dans les jours à venir. Entre défections et éliminations surprises, on peut même dire que la voie vers la finale est toute tracée pour le Serbe. Déjà pointé comme le grand favori avant le tournoi en raison des absences de Daniil Medvedev et d’Alexander Zverev, il voit déjà ses adversaires tomber comme des mouches.

Lundi, le Croate Marin Cilic, récent demi-finaliste de Roland-Garros, a dû déclarer forfait, pas encore remis d'une infection au Covid-19. Mardi, c’est l’Italien Matteo Berrettini, finaliste sortant et présenté comme l'un des sérieux outsiders au titre, qui dû renoncer avant son entrée en lice sur le gazon londonien en raison d'un test positif.

Outre ces forfaits dus au coronavirus, d’autres outsiders à la victoire finale ont mordu la poussière dès le premier tour, subissant cette fois la loi du terrain. C’est le cas de Hubert Hurkacz, demi-finaliste l’an passé,  qui a subi la loi d’Alejandro Davidovich Fokina en cinq sets à l’issue d’un match rocambolesque. De son côté, le Canadien Félix Auger-Aliassime, tête de série N. 6, s’est incliné contre Maxime Cressy après 4h15 de match.

... mais prudence !

Le chemin est donc bien dégagé pour Djokovic, mais aussi pour Rafael Nadal, l'autre patron du tennis mondial, qui a tout de même dû batailler pour se défaire de Francisco Cerundolo en quatre sets au premier tour. Les deux ogres devront cependant rester sur leurs gardes. Non seulement il reste encore de sérieux adversaires en lice capables de leur poser des problèmes (Stefanos Tsitsipas, Jannik Sinner, Casper Ruud, Carlos Alcaraz...), mais ils devront eux-mêmes tout faire pour éviter une contamination au coronavirus. Et quand on sait qu’ils se sont entraînés avec Berrettini et Cilic avant les tests positifs de ces derniers, on se dit que cela peut aller très vite…

Suivez le tournoi de Wimbledon du 27 juin au 10 juillet sur Eurosport 1 NL ou la BBC.

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top