"J'ai plus que onze joueuses prêtes à jouer contre l'Islande", se réjouit Ives Serneels

Red Flames | Les Red Flames ont bouclé leur série de quatre matches de préparation à l'Euro féminin de football par un large succès, 6-1, sur le Luxembourg avec un effectif totalement remanié, mardi, à Lierre. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande", s'est réjoui le sélectionneur Ives Serneels après la rencontre.

De Belga

Partager cet article

Lors des différents matchs de préparation, plusieurs joueuses ont profité du temps de jeu à leur disposition pour s'illustrer. Mardi, c'était le cas de Davinia Vanmechelen, qui a marqué trois buts et délivré trois passes décisives. "Ce n'est pas mal", a souri Serneels. "Davinia a des qualités, elle l'a montré aujourd'hui. Déjà après une minute, elle avait une occasion. Ce genre de matchs est bien pour la confiance."

Cet aspect est ce qui a le plus plu à Serneels. "J'ai plus que onze joueuses qui peuvent jouer contre l'Islande. C'est facile et pas facile pour moi, mais c'est un très bon point."

Les Flames vont à présent entamer la dernière phase de la préparation en vue du premier match, le 10 juillet contre l'Islande. "Il y aura un peu de repos avant la dernière semaine, car nous avons travaillé très dur et il y a de la fatigue dans le groupe. Nous utiliserons les six-sept derniers jours pour optimaliser la tactique que nous voulons utiliser contre l'Islande", a indiqué Serneels, qui regardera attentivement Pologne-Islande mercredi.

Autre point de satisfaction pour le sélectionneur: les joueuses de retour de blessure, comme Kassandra Missipo, Elena Dhont ou Ella Van Kerkhoven, semblent sur la bonne voie. "Certaines joueuses sont plus en forme que je le pensais à dix jours du premier match", a confirmé Serneels.

Les Belges terminent la préparation avec deux victoires, contre l'Irlande du Nord (4-1) et le Luxembourg (6-1) et deux défaites, en Angleterre (3-0) et contre l'Autriche (0-1).

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top