LEC : Un week-end plein de surprises

Esports | Les fans de League of Legends rassemblés devant leurs écrans à l’occasion de la deuxième semaine du Summer Split du LEC auront eu leur lot de surprises. Le week-end de compétition s’est en effet soldé par plusieurs coups de théâtres sur la Faille de l’Invocateur. Résumé de ces deux soirées de matchs qui en ont étonné plus d’un. 

De Proximus

Partager cet article

Dans un écosystème compétitif, on distingue très souvent certains favoris et des petits poucets qui auront plus de mal à se faire une place dans le milieu. Mais quand les deuxièmes battent les premiers, cela donne lieu à des moments mémorables comme on en a eu lors de ce deuxième week-end de saison régulière du LEC, le championnat européen de League of Legends. 

On commence avec la soirée de vendredi, lors de laquelle Astralis ouvrait le bal en s’imposant face à SK Gaming. La formation de l’organisation danoise semble de plus en plus en phase avec elle-même, alors que plusieurs changements étaient effectués durant le mercato de milieu de saison. Malheureusement pour eux, les joueurs n’ont pas réussi à prolonger l’effort samedi et se sont inclinés contre Rogue

Mais la rencontre qui a cristallisé toute l’attention, c’est sans aucun doute la victoire de Team BDS contre les champions printaniers de G2 Esports. Une réussite inattendue qui redonnait un peu de confiance à l’équipe après une première semaine de compétition qui s’était soldée par un double échec. Malgré la confiance donnée par une victoire face à une telle équipe, les BDS ont manqué de chance et n’auront pas réussi à défaire des Fnatic bien en place au cours d’une rencontre dont le tournant aura sans aucun doute été un teamfight autour d’un Baron, volé par les Fnatic

Les EXCEL sont la seule formation à terminer le week-end invaincus, à la surprise générale. Ce samedi, Mikyx et ses coéquipiers faisaient tomber le Nexus du Belge Nisqy et des MAD Lions après s’être chargés des abeilles de la Team Vitality. Une Team Vitality pour qui ce week-end sera à oublier, alors que l’organisation vient de s’incliner par deux fois face à des équipes totalement à sa portée. 

Au milieu du classement, on retrouve des Fnatic et les MAD Lions, qui finissent tous les deux la semaine avec une performance en demi-teinte, soldée par une victoire et une défaite. 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top