Les Flames ont manqué "d'instinct de tueuse" face à l'Autriche, pense Ives Serneels

Red Flames | Les Red Flames se sont inclinées 0-1 face à l'Autriche, dimanche, en match de préparation à l'Euro féminin de football. "Nous avons manqué d'instinct de tueuse", a commenté le sélectionneur Ives Serneels après la rencontre.

De Belga

Partager cet article

"Une défaite n'est jamais chouette, mais je pense que nous pouvons être heureux d'avoir pu affronter un tel adversaire en ce moment", a analysé Serneels. "Le premier quart d'heure, nous avons manqué un peu d'agressivité. En début de seconde période, nous avons manqué d'instinct de tueuse. Pour moi, ça devait être 1-0 et là le 0-1 est tombé. Les joueuses ne méritaient pas la défaite, mais c'est un fait et nous prenons ces informations en vue de l'Euro."

L'Autriche, demi-finaliste de la précédente édition, est "l'une des meilleures équipes au niveau de l'organisation", estime Serneels. "Physiquement aussi, c'est fort. Ce sont de bonnes leçons pour notre groupe. A l'Euro, il faudra être dès le début à 110 pour-cent au niveau des duels et de l'agressivité, comme l'Autriche l'a montré aujourd'hui. En montrant l'instinct de tueuse lorsque les occasions se présentaient, nous ne perdions pas aujourd'hui, nous avons eu les occasions pour gagner."

Dimanche, Serneels voulait voir ensemble depuis le début Janice Cayman, alignée comme latérale droite, et Elena Dhont, sur le flanc, ainsi que Féli Delacauw dans l'entrejeu. "J'ai vu de bonnes choses à prendre pour l'avenir."

Les Flames entreront en compétition face à l'Islande le 10 juillet, dans deux semaines tout juste. "Deux semaines, c'est parfait", a souri Serneels sur le temps qu'il reste avant l'échéance. "C'est le moment le plus difficile de la préparation. Hier, un entraînement de plus était prévu et les joueuses ont dit qu'elles sentaient la fatigue."

Mardi, face au Luxembourg, le sélectionneur, compte "donner des minutes aux joueuses qui ont besoin de rythme."

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top